Politique

Révoqués illégalement par Ariel Henry, les membres du CEP protestent

Le Premier ministre Ariel Henry limoge, les membres du CEP ripostent

Les membres du Conseil Électoral Provisoire (CEP), ont rejeté à travers une note de presse, l’arrêté du 27 septembre 2021 pris par le Premier Ministre a.i. Ariel Henry le 27 septembre 2021.

Les membres du Conseil, Informent la population que « le prétendu arrêté » pris par le Premier Ministre a.i. Ariel Henry ne « les concerne pas » car il est illégal.

La Vice-Présidente du CEP, Mme Esperencia César, précise que cet arrêté est en violation flagrante des arrêtés du 14 septembre 2020. « L’arrêté du 14 septembre 2020 nommant les membres dudit conseil qui est présidentiel et qui ne doit être révoqué que par un autre arrêté présidentiel ».

L’arrêté du 5 juillet 2021, de nomination du Premier Ministre par intérim Ariel Henry qui au terme de ses prescrits, lui fait injonction d’accompagner le Conseil Électoral Provisoire dans l’accomplissement du processus électoral.

Fort de ces considérations, les membres du Conseil Électoral Provisoire rejettent cette décision dilatoire qui n’a rien à voir avec la loi et projettent, dans le meilleur délai, de saisir telles instances, judiciaires et administratives que de droit aux fins de demander son annulation.»

 

Révoqués illégalement par Ariel Henry, les membres du CEP protestent

Le Conseil Électoral Provisoire réitère sa détermination d’organiser des élections honnêtes, libres, crédibles démocratiques au profit de la nation haïtienne.

Constant Haïti


Bouton retour en haut de la page