Insécurité

Kidnapping assorti de violence : le Ministère à la Condition Féminine presse les autorités policières et judiciaires de remédier à la situation

Dans une note en date du 29 septembre 2021, le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) se dit indigné face à la remontée des cas d’insécurité particulièrement le kidnapping accompagné de violences dont la majorité des victimes sont des femmes. Le MCFDF, condamne ces actes enregistrés dans plusieurs régions à travers le pays et demande aux autorités policières et judiciaires de tout mettre en œuvre pour remédier à cette situation afin que les femmes et les petites filles en Haïti puissent jouir des mêmes droits comme tous les citoyens du monde. 

Le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes dit constater que l’augmentation des cas de kidnapping dans le pays qui touche principalement les femmes et les filles dont des élèves, des universitaires, des chrétiennes des commerçantes entre autres, augmente le nombre de cas de violences faites sur les femmes. Où certaines d’entre elles sont violées, maltraitées ou tuées. 

Du vendredi 24 au dimanche 26 septembre, une dizaine de cas de kidnapping a été enregistrée, la majorité des victimes sont des femmes, indique le MCFDF qui trouve inacceptable que les droits des femmes haïtiennes soient foulés aux pieds. 

À en croire la note du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, ces actes de violence peuvent éteindre l’espoir de toute une génération qui s’est battue corps et âme pour ne pas en arriver là. 

Plus loin, le MCFDF encourage les autorités policières et judiciaires à se mettre du côté de la population haïtienne afin de donner une réponse satisfaisante au problème d’insécurité en Haïti.

Par ailleurs, le ministère plaide pour le respect des droits des femmes et l’égalité des femmes et des hommes veut faire croire la note du département de la communication du MCFDF. 

Constant Haïti 


Bouton retour en haut de la page