InsécuritéPolice

Martissant : 7 bandits ont été tués, le policier Exil Michelet a été exécuté par les bandits

La Police Nationale d’Haïti a confirmé l’assassinat du policier de l’UDMO, Michelet Exil lors des affrontements entre des bandits et un blindé de la PNH à Martissant le vendredi 1er octobre 2021. Sept des bandits ont stoppés et plusieurs autres blessés, a informé le DG Léon Charles.

Suite à des mises en place de l’institution policière d’assurer une plus large couverture de la zone métropolitaine de Port-au-Prince et particulièrement à Martissant, situé au sud de la capitale, des bandits de la zone de Martissant ont mené une attaque vendredi dans l’après midi et des policiers qui étaient à l’intérieur d’un véhicule blindé avaient riposté.

Selon un bilan présenté par le directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), monsieur Léon Charles, 7 bandits ont été tués à Martissant et plusieurs autres sont sortis blessés, informe-t-il en faisant référence au département d’intelligence de la PNH.

Michelet Exil, un jeune policier de l’Unité départementale de maintien de l’ordre (UDMO) qui avait fait une tour par rapport aux autres agents, a été enlevé par les bandits puis il a été exécuté.

Le policier Michelet Exil a été capturé au cours de l’opération d’évacuation des policiers en difficulté dans un blindé tombé en panne, précise le DG Léon Charles.

Un autre policier dont l’identité n’a pas été révélée a été évanoui. Ce dernier a été transporté d’urgence à l’hôpital et sa situation est à présent stable selon le DG de la PNH.


Bouton retour en haut de la page