Pénurie du carburant : les petits marchands diminuent dans les marchés publics

Mikélo ALCIMAT

La rareté du carburant dans les pompes à essence dans le pays depuis plus de deux semaines a des impacts sur les produits de premières nécessités. Certains vendeurs se trouvent en grandes difficultés d’acheter et de se rendre au marché public.

Plusieurs marchés publics dans le pays sont vidés de leurs marchands et détaillants. Les produits alimentaires et autres objets de premières nécessités, donc sont rares. Ce, qui provoque la montée des prix, vu la supériorité de la demande par rapport à l’offre.

Cette crise alimentaire et l’absence des marchands surviennent suite au manquement continue du pétrole dans l’échelle de gaz. Ainsi, la circulation est en évidence paralysée. Les magasins, pour la plupart s’ouvrent en rotation. En conséquence, les produits sont un peu plus en ralenti sur les marchés.

Les revendeurs de leurs côtés, désertent les rues et certains marchés, parce qu’ils sont dans l’incapacité de se procurer de marchandises. Les prix du transport explosent. Les machines de transports ne sont pas faciles à joindre.

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Share this Article