Home Police 40 membres du gang 400 mawozo arrêtés du 1er février au 16 mars (police)

40 membres du gang 400 mawozo arrêtés du 1er février au 16 mars (police)

by Constant Haïti

La Police Nationale d’Haïti (PNH) a dressé le jeudi 17 mars 2022, un lourd bilan concernant les différentes arrestations et confiscations faites sur les opérations menées du 1er février jusqu’au 16 mars 2022. La PNH informe avoir interpellé 233 individus pour des motifs de détention illégale et trafic illicite d’armes à feu, trafic illicite de marijuana, homicide, viol sur mineure, enlèvement et séquestration. Selon la Police, quarante (40) des individus arrêtés sont membres du gang 400 mawozo opérant dans l’arrondissement de la Croix-des-Bouquets.

En effet, un total de 233 arrestations ont été effectuées pour des motifs de détention illégale et trafic illicite d’armes à feu, trafic illicite de marijuana, homicide, viol sur mineure, enlèvement et séquestration. De plus, huit (08) véhicules ont été saisis, 28 armes à feu récupérés et 255 cartouches de tout calibre saisis. 5 kilogrammes de marijuana ont été également saisis et 6 présumés bandits lynchés par les membres de la population. Plusieurs autres ont été stoppés malheureusement dans des échanges de tirs avec les agents de l’ordre à indiqué le porte-parole de la PNH, Garry Desrosiers, au cours de la conférence de presse du jeudi 17 mars 2022 à la Direction générale de la PNH.

Par ailleurs dans la commune de la Croix-des-Bouquets, plusieurs opérations menées dans cette judiction par les agents de la PNH ont conduit a l’arrestation de 40 individus faisant partie du gang de 400 Mawozo, la saisie de 3 armes à feu dont un M-14, un T-65 et un pistolet de calibre 9mm.

L’inspecteur Divisionnaire Garry Desrosiers a en outre souligné que 14 bandits ont été blessés au cours des échanges de tirs avec les policiers qui ont enregistré 2 morts et 2 blessés alors que 3 véhicules ont été confisqués au moment des offensives de la PNH contre les bandits au niveau de la Croix des Bouquets.

Le porte-parole de l’institution a de surcroît confirmé la tentative d’enlèvement échouée à la rue des Casernes (Port-au-Prince) le mercredi 16 mars, grâce à la vigilance des
forces de l’ordre qui sont intervenus au moment du rapt. Les bandits armés surpris par la Police, ont échangé des tirs et trois bandits ont été tués.
« Malheureusement un véhicule de police immatriculé 1-01189, qui est un
pick-up blanc Toyota Land Cruiser, a été détourné par les bandits », regrette le porte-parole Garry Desrosiers qui appelle la population à la prudence.

Constant Haïti

You may also like