Actualités

A 42 cas confirmés, Port-au-Prince est la commune la plus touchée par la covid-19, c’est évident selon Ralph Youri Chevry

SUJET:  ,   .

Le Maire de la 3ème circonscription de Port-au-Prince, Ralph Youri Chévry se dit n’être pas étonné de voir Port-au-Prince à la tête du classement des communes les plus touchées par la covid-19 selon l’avis du MSPP en date du 12 mai 2020.

« Plus d’un million de personnes vivent à Port-au-Prince pour une superficie de 36km². En ce moment de crise sanitaire, une commune où les habitants n’appliquent pas les consignes d’hygiènes prescrites par le MSPP pour manque de confiance à l’égard des autorités de l’État. C’est plus que évident », lance le Magistrat d’un ton triste.

La Mairie se fixe au niveau de la prévention et de la sensibilisation de la population. Des jeunes ont reçu des formations pour sensibiliser les marchands dans les marchés publics. Malheureusement, la Mairie ne peut pas donner suffisamment de masques aux gens, ce qui empêche de contraindre tous d’en porter, explique Youri R. Chevry.

Il y a un problème de cohésion entre l’État central et la Mairie de Port-au-Prince. En ce qui à trait à la distribution des masques au niveau du gouvernement, la mairie est mise à l’écart. Le service de protection civile de la Mairie aide à les distribuer tout simplement, informe le Port-au-Princien.

Parallèlement, le membre de la FENAMH souligne que le service pompier de la Mairie de Port-au-Prince est fonctionnel depuis 6 mois malgré structurellement tout n’est pas terminé. La Mairie compte 24 camions au total, 5 camions pour l’extinction d’incendie. En matière de fiscalité, la commune collecte 400 millions de gourdes en moyenne, dit le Maire.

« Port-au-Prince est la ville la plus dense en Amérique après Mexico. C’est la ville ayant plus de personnes en moins de superficie », a avancé Youri R. chevry. Selon les chiffres disponibles Port-au-Prince est la région où plus de massacres ont eu lieu pour tout le début de l’année 2020. Elle est connue pour son état insalubre et ses rues embouteillées.

A propos de l’assainissement de la ville, le maire répond:
«l’assainissement c’est l’affaire de tout le monde. Les citoyens(nes) doivent contribuer. La Mairie parfois ramasse les immondices puis dans un laps de temps ce même endroit est rempli de déchets, raconte-t-il.

Le gouvernement avait donné 50 millions de gourdes au Service National de Gestion des résidus solides (SNGRS) et 400 mille gourdes à la Mairie de Port-au-Prince. Le SNGRS n’a rien fait, reproche le premier citoyen de Port-au-Prince.

D’après Youri R. Chevry, le phénomène d’insalubrité dans la commune de Port-au-Prince n’est pas une bataille perdue d’avance. C’est possible mais ça prendra du temps cependant il faut passer d’abord et avant tout par la sensibilisation.

Evens Carrière, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

https://www.constanthaiti.info/il-faut-ecrire-la-covid-19-le-terme-est-feminin-selon-un-rappel-de-lacademie-francaise/

Afficher plus