Affaire Jovenel Moïse: 11 mois après, Martine Moïse espère justice pour son mari assassiné

Mikélo ALCIMAT

L’ex première de la République, Martine Moïse, ne peut s’en passer de la mort spectaculaire de son mari assassiné au pouvoir. Après 11 mois, elle dit espérer que justice soit rendue et que les assassins soient punis pour leur acte.

Dans un message publié sur son compte twitter mardi 7 Juin 2022, l’ancienne première Dame a réagi sur la nomination d’un nouveau juge, le 5ème, pour instruire le dossier de l’ex président tué à son domicile dans la nuit du 6 au 7 Juillet 2021. Elle pense aux bourreaux de son ex protecteur, toujours en liberté, et circulent en toute impunité.

« Nous en sommes au 11ème mois ! Et les auteurs de l’assassinat du President Jovenel Moïse sont encore libres de leurs mouvements. Un nouveau Juge d’instruction a été désigné. Espérons qu’il agira avec célérité, intégrité et impartialité. #JistisPouJovenel», a écrit l’ex première Dame.

À noter que, plusieurs accusés dans l’assassinat du président Jovenel Moïse, parmi eux l’ex sénateur John Joël Joseph, et l’entrepreneur Samir Handal sont arrêtés et extradés aux États-Unis pour les suites judiciares.

LIRE AUSSI>>  Justice : La fille de l'ex sénateur Yvon Buissereth porte plainte pour l'assassinat de son père

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Share this Article