Affaire Jovenel Moïse: Marie Esther Antoine se dit prête à affronter Sophia Martelly en justice

Affaire Jovenel Moïse: Marie Esther Antoine se dit prête à affronter Sophia Martelly en justice

Sommée par l’ex-première Dame Sophia Martelly pour infirmer ou confirmer ses propos tenus dans le journal américain New-York Times, l’ex collaboratrice du feu Président Jovenel, Marie Esther Antoine dit via ses avocats, dont Me Camille Leblanc maintenir ses paroles. D’après le New-York Times citant Mme Antoine, Jovenel Moïse était la propriété de la famille Martelly.

Selon les dires Mme Antoine, Sophia Martelly, la femme de l’ancien Président Michel Joseph Martelly, la soupçonnait pour avoir convaincu l’ancien président, son mari de laisser à M. Moïse l’espace pour faire campagne seul. Elle l’a fait venir en pleine nuit au domicile de la famille Martelly pour la réprimander de ne pas les avoir tenus informés de chacun des déplacements de M. Moïse, candidat à la course présidentielle. «C’est là que l’épouse Sophia Martelly me regarde et me dit : “Jovenel Moïse est une propriété. Tu n’as pas l’air de comprendre ça», se rappelle Mme Antoine. J’étais choquée. Quand je lui ai demandé de répéter, elle est passée au français : ‘Jovenel est une propriété”, a déclaré Antoine au New York Times.

Ces déclarations de la part de Mme Antoine ont bouleversé l’ancienne première dame de la république. Ainsi, elle sommé Marie Esther Antoine, lui demandant de clarifier, dans un délai d’un jour franc pour confirmer ou infirmer ses propos. Mme Antoine ne se laisse pas intimider. Elle dit maintenir ses propos et prête à fournir les preuves par devant qui de droit.

Mikélo ALCIMAT, journaliste