Affaire Petit-Bois : le cri de Hija Djénicka Philippe, la seule gardée en prison jusqu'à présent

Affaire Petit-Bois : le cri de Hija Djénicka Philippe, la seule gardée en prison jusqu’à présent

Parmi les 18 personnes arrêtées le 7 février de l’année en cours pour implication présumée dans « un complot contre la sûreté intérieure de l’Etat », seule une jeune femme nommée Hija Djénicka Philippe est encore détenue.

Affaire Petit-Bois : le cri de Hija Djénicka Philippe, la seule gardée en prison jusqu'à présent
Hija Djénicka Philippe, arrêtée à Petit-Bois le 7 février 2021

Souffrante, Hija Djénicka Philippe lance un SOS afin de trouver sa liberté. “J’étais parmi les personnes arrêtées le 7 février 2021 avec ;e juge Dabrésil. Jusqu’à présent rien n’a été fait pour moi, aidez-moi S.V.P car je souffre beaucoup au centre carcéral. Malgré tout ce que mes parents ont entrepris pour moi, rien n’a pas marché…”, a-t-elle écrit dans une note manuscrite dont une photo tourne en boucle sur les réseaux sociaux.

Selon les informations recueillies, l’inculpée Djénicka Hija Philippe est toujours en détention à la prison civile de Cabaret. Une question de nom est à l’origine de tout. Le nom qui figure dans l’arrêt-ordonnance rendu par une composition de la cour d’appel de Port-au-Prince, présidée par le juge Yves Altidor est Génika Philippe. Tandis que, dans son acte de naissance, son nom s’écrit ainsi : Djénicka Hija Philippe.

Affaire Petit-Bois : le cri de Hija Djénicka Philippe, la seule gardée en prison jusqu'à présentConstant Haïti