PoliceSécurité

Attaque contre le QG des FAd’H, un mort et 2 blessés recensés dans le camp de l’armée

SUJET:  ,   .

Le secrétariat de l’État major général des Forces armées d’Haïti (FAd’H) dit “condamner avec force l’attaque dont son quartier général (QG) a été l’objet, le dimanche 23 février 2020 par des individus encagoulés ou non, lourdement armés, se réclamant de la Police nationale d’Haïti (PNH)”.

“L’assaut qui a duré plus de six (6) heures a fait un mort et deux (2) blessés dans nos rangs”, avons nous lu dans une note émanant dudit secrétariat qui a précisé que les victimes répondent aux noms de Dorvil Jean-Baptiste (décédé), Lucien Cerdieu (blessé) et Audate Castin (blessé).

“Ce serait vraiment dommage que de vrais policiers dont la mission est de protéger et servir aillent jusqu’à l’opprobre de s’en prendre sans raison aucune, à l’institution génératrice de l’État haïtien”, a indiqué ladite note qui dit “déplorer amèrement de tels agissements…”

Par ailleurs, “les Forces armées d’Haïti (FAd’H) renouvellent leur engagement de remplir à côté de la Police nationale d’Haïti (PNH) la mission qui lui est dévolue par la Constitution du pays, notamment en ce qui concerne l’accompagnement à fournir au peuple haïtien dans les travaux de développement en général et dans les cas de catastrophes naturelles ou provoquées en particulier”.

Le 23 février 2020 une vive tension a régné au Champ de mars, entre autres, où des policiers vêtus pour la plupart de l’uniforme de l’institution ont tenté d’incendier le stand érigé sur la cour du quartier général des FAd’H, à Port-au-Prince.

Ces policiers, qui réclamaient notamment le droit de créer un syndicat au sein de la police, voulaient empêcher la tenue du carnaval national dont le 23 février était consacré au 1e jour gras.

En Liens:

Affrontements policiers-armée: le cri du général Jodel Lesage

La Radio Télévision Caraïbes condamne la tentative d’incendie de ses locaux

Haïti – Mouvement SPNH: annulation du carnaval national

Afficher plus