Ariel Henry vers les élections

Ariel Henry vers les élections

Rétablir la sécurité sur tout le territoire national, faciliter une évaluation internationale de la Carte d’identification nationale Unique (CINU) avant l’organisation des élections, sont les deux principales promesses faites par le Premier ministre Ariel Henry lors d’une adresse à la nation, 7 février 2022 à la Primature en compagnie des membres de son gouvernement.

« Nous devons résoudre le problème de l’insécurité. Il y a trop d’assassinat, trop d’enlèvement suivi de séquestration. La PNH commence à traquer les bandits surtout à Croix-des-Bouquets, argumente le Premier ministre Ariel Henry. Les élections sont impossibles si tout le monde ne fait pas confiance à la carte Dermalog, poursuit-t-il ».

Une firme internationale va venir réaliser une évaluation sérieuse au sujet des cartes d’identification, annonce le médecin qui souligne que l’organisation internationale de la Francophonie a déjà offert son service.

Le locataire de la Primature prononce son allocution dans une ambiance de miaulements et d’aboiements comme s’il était dans un Zoo. « Personne, je répète personne, n’a le droit ni l’autorité de s’asseoir à l’intérieur d’un hôtel et décider en petit comité, qui doit être président de la République ou Premier ministre. Ce n’est qu’une distraction », répète le médecin pour une énième fois.

Dr Ariel Henry croit qu’après 36 ans que le peuple a tourné le dos à la dictature pour embrasser la démocratie, il est important de donner au peuple la possibilité de choisir ses dirigeants. « Bouki fè filozofi », personne ne peut l’encourager à bloquer le pays pour ses intérêts politiques et personnels, déclare-t-il énergiquement.

« Sous peu nous allons rendre public le calendrier pour la mise en place des élections démocratiques. Seul à travers le dialogue, nous pouvons reconstruire l’État de droit, continuons de dialoguer », annonce PM Ariel Henry.

Evens CARRIÈRE, Journaliste