Home Justice Assassinat du journaliste Tess Garry: accusé d’être impliqué, le commissaire du gouvernement des Cayes fait le point

Assassinat du journaliste Tess Garry: accusé d’être impliqué, le commissaire du gouvernement des Cayes fait le point

par Evens CARRIÈRE

Tess Garry, le journaliste de radio LeBon Fm située aux Cayes et qui est en même temps correspondant de la Radio Regard Fm à Port-au-Prince a été enlevé, soit le 18 octobre 2022 et son corps sans vie est retrouvé environ huit jours après sous un pont dans le Sud. Le nom du commissaire du gouvernement des Cayes, Me Ronald Richemond est cité parmi les personnes qui seraient impliquées dans le crime. Pour le chef du parquet des Cayes, intervenant dans la presse, mercredi 26 octobre 2022, c’est une planification qui vise à le détruire en vue de cracher sur ses travaux effectués dans le département.

C’est une machine, composée de beaucoup de gens qui est en marche, ils savent ce qu’ils font, argumente Me Ronald Richemond. Les individus disent ce qu’ils veulent sur les réseaux sociaux. Parfois, je suis allongé au lit et Tess Garry indique au micro que je suis en réunion pour planifier une attaque contre lui, qui est archi faux. On m’accuse faussement de stellionat, d’injecter des piqûres, de corruption, poursuit-il.

Au sujet d’un compte twitter portant le nom de Me Ronald Richemond laissant lire des messages qui concernent le journaliste Tess Garry, le chef de la poursuite pénale du Sud laisse entendre: « Ce n’est pas mon compte, c’est un compte créé à des fins définies. Après sa disparition, je n’écrirais jamais de tels messages sur mon compte en ma qualité de commissaire du gouvernement ».

« J’ai trois (3) ans à la tête du parquet, Tess Garry à l’habitude de faire des dénonciations pourquoi j’aurais l’intérêt de l’attaquer, argue le magistrat debout. Tess Garry avait reçu à titre d’avocat une somme d’argent d’une dame pour acheter une maison. Après plusieurs plaintes, j’ai décerné un mandat d’amener contre lui, il avait reconnu au parquet la dette, le sénateur Pierre Francky Exius lui avait gratifié vingt mille (20.000) dollars et il avait pour devoir de donner le montant restant », c’est son seul dossier au parquet, raconte t-il dans la foulée.

Selon Me Ronald Richemond, Tess Garry avait le jour même de son apparition un rendez-vous à quelqu’un à Bergeau. Trouver cette personne, c’est le point de départ de l’enquête, c’est pourquoi j’ai exigé un relevé d’appels téléphoniques auprès de la DIGICEL, confie t-il.
« L’endroit où l’on a retrouvé le cadavre du journaliste à côté du wharf est utilisé couramment pour la vente de drogues », mentionne l’homme de loi, plus loin.

Ne faites pas de diversion, la vérité doit jaillir et la Justice doit être rendue à Tess Garry, jure Me Ronald Richemond.

Evens CARRIÈRE, Journaliste

VOIR AUSSI

Constant Haïti est un média en ligne établi depuis le 20 janvier 2016.

Nous nous donnons pour tâche, d’aller à la recherche  de l’information pour la traiter et la diffuser au plus vite.

Contact us: constantht@gmail.com

Copyright Constant Haïti – Tous Droits réservés.