Balles perdues : Le Nouvelliste touché après en avoir parlé

Constant Haïti

Rodolphe Franckel est le nom d’un graphiste du groupe Nouvelliste a été touché par une balle perdue ce mercredi 27 juillet 2022 à la rue du Centre à proximité des locaux journal Le Nouvelliste. La victime a été transporté d’urgence à l’hôpital, l’information est confirmée par des responsables du média.

Mardi 26 juillet, Le Nouvelliste affiche en UNE l’histoire d’une balle perdue à travers l’article « Les balles perdues de la République« . L’article raconte comment une dame enceinte de atteinte d’une balle perdue, perd son bébé dont le crâne a été détruit par la balle.

RFI a résumé l’article ainsi comme suit: Cette balle s’est fichée dans l’abdomen d’une femme enceinte de 36 semaines et raconte à elle seule l’horreur de ce que vit la population d’Haïti au quotidien. Forcée à un « ping-pong médical » pour être soignée, à naviguer entre des hôpitaux qui n’ont pas d’électricité, de matériel ou de personnel, la femme enceinte arrive finalement dans un centre de la Croix-Rouge. Il est trop tard pour la sauver. « Elle s’était vidée de tout son sang », raconte un médecin, la voix cassée. Il tente alors de sauver son bébé. « Pour un médecin terrorisé par les rafales incessantes qu’il entend depuis la salle d’opération, cela aurait procuré un minimum de satisfaction », commente Le Nouvelliste. Mais « il n’y avait rien à sauver ». Le médecin, traumatisé, explique que « le crâne du bébé était déchiqueté par la balle ».

LIRE AUSSI>>  Le responsable de Bacha Market enlevé à Nazon
Share this Article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.