Actualités

Budget 2020-2021/Circulation: L’organisation STOP Accidents exige la création d’une police routière

La structure STOP Accidents dit prendre acte du budget général de l’exercice fiscale 2020-2021 de la République, renforçant en son article 29 les prédispositions relatives à l’immatriculation et la circulation des véhicules du décret du 1er Juin 2005. L’organisation a en fait, dans une note de presse datée du 5 Octobre 2020 demandé la création d’une unité spécialisée dans la circulation routière au sein de la PNH.

L’organisation dénommée STOP ACCIDENT qui se donne pour tâche la réduction des cas d’accidents sur les routes à travers le territoire national croit que le renforcement fiscal dans l’exercice budgétaire 2020-2021, rapportant à la circulation marque une étape importante dans son combat contre l’insécurité routière qui sème le deuil dans les familles Haïtiennes.

Par ailleurs STOP accident, soutient que d’autres mesures doivent être prises en vue de mettre une vraie politique de circulation routière dans le pays.

« Depuis maintenant quatre années, l’organisation plaide en faveur d’une unité spécialisée au sein de la Police Nationale d’Haïti (PNH), dédiée à la sécurité routière qui prendra en charge la surpervision des véhicules et sanctionnera les mauvais comportements des chauffeurs sur la route », a-t-elle rappllé. Ce sont les manquements précipités de ces derniers qui provoquent très souvent tant de deuil et de dégats dans la société en général et les familles en particulier poursuit Stop accident.

Les conducteurs ont tout à gagner en faisant régulièrement l’inspection des véhicules, tout comme l’État à l’impérieuse obligation de renforcer sa structure de Police pour sécuriser la population sur la route, a-t-elle fait savoir.

« L’inspection des véhicules permettra de prévoir les déffaillances mécaniques du véhicule et d’éventuelles pannes qui risqueraient de surprendre en plein chemin» a soutenu STOP accident.

L’organisation dit continuer son plaidoyer pour une politique de sécurité routière en Haïti, tout en restant disponible à mettre à profit ses compétences et son expertise pour l’aboutissement de cette noble cause, conclut la note.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, journaliste.
Contacts : (+509)3880-5023/4200-2766.
alcimatmikelo2@gmail.com