Cap-Haïtien – 18 nov. 2018 : Le président Jovenel Moïse ne s’est pas rendu à Vertières

Publié par:

Cap-Haïtien - 18 nov. 2018 : Le président Jovenel Moïse ne s'est pas rendu à Vertières Quand l'info évolue !

Le Président de la République Jovenel Moïse est en position de faiblesse. En effet, ce dernier a été forcé de renoncer à se rendre au Cap-Haïtien suite aux différentes menaces dans la ville du Cap-Haïtien, aux multiples barricades émaillant la zone de Pilborro, du Limbé, du Haut-du-Cap notamment, à la tension régnant dans Vertières, aux agressions perpétrées avec des armes lourdes, le palais national se trouve obligé de dépêcher des membres du Gouvernement pour fêter la bataille de Vertières et rendre hommage, sur les lieux historiques, aux héros de la prouesse décisive dans notre liberté de peuple.

L’exécutif n’a plus le contrôle du Cap-Haïtien

En rébellion, le Cap-Haïtien est à présent une zone hors de tout contrôle du pouvoir en place qui a peur de s’y rendre. Le président Jovenel Moïse est en grande difficulté face à cette situation qui détériore, et la misère du pouvoir ne finira pas car l’habitude de mauvais goût qui est de protester pour avoir la lumière sur les fonds Petrocaribe prend de l’ampleur, une pression de dernier degré pour le pouvoir en place.

Selon des médias à travers le pays, certains membres du Gouvernement étaient déjà dans l’impossibilité matérielle d’atteindre le Nord depuis hier soir, barrés qu’ils étaient par des pluies de “roch”, de nombreuses barricades sur toutes les voies d’accès et des tirs d’armes automatiques. La ville du Cap-Haïtien, en soi, est calme de l’intérieur mais ses accès sont bien scellés et interdits.

Par ailleurs, dans certains quartiers de Port-au-Prince, des veillées patriotiques avaient été prévues et des gens dotés d’armes automatique ont été observés alors que la PNH continue de sillonner toute la zone métropolitaine.

Toutefois, il faut signaler que lors de la rencontre entre la PNH et le secteur démocratique, le secteur s’est engagé à respecter les vies et les biens ainsi que le parcours prévu et la Police a décidé de l’accompagner dans sa démarche constitutionnelle afin de s’assurer du bon déroulement des manifestations prévues.


Constant Haïti avec « Radio-Télé Scoop ».

Liens utiles 

Copy link[Vidéo] Le Président Jovenel Moïse arrive en Italie accompagné d’une importante délégationCopy linkRemaniement ministériel : Jovenel Moïse déciderait de remplacer des ministresCopy linkHaiti : le Haut État-Major de l’armée installéeCopy linkSteven Benoît demande au président Jovenel Moïse de démissionnerCopy linkFrance : Un boulanger condamné à 3000 euros d’amende pour avoir trop travaillé !Copy linkJean Henry Céant est le nouveau premier ministre désigné !Copy linkLa tempête Damrey fait au moins 49 morts au VietnamCopy linkY a-t-il attaque contre le fils du président ? : « le véhicule en question est arrivé sur les lieux quelques instants après un incident », selon la présidenceCopy linkJustice / Religion : Le pasteur Jean Gonzales Diamison Théodore est placé en garde à vueCopy linkLe prochain premier ministre désigné, ne sera pas connu ce samedi !

Article précedent

D’anciens militaires vont peut-être affronter ceux qui sèment le désordre

Article suivant

Les autorités policières et judiciaires n’ont constaté aucune victime à la Saline. Jovenel Moïse ira à Vertières ce 18 novembre. Le CSPN invité au Sénat(….) — Toute l’actualité du 16 novembre 2018 ici