Cité Soleil : l’État haïtien prend possession des centrales électriques de Varreux

15
broken images

Haïti — 22 novembre 2019.-

Le Commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant ordonne la prise de possession par l’État haïtien des sites et centrales électriques situés à Varreux, dans la commune de Cité Soleil.

En effet, le commissaire du gouvernement a.i de Port-au-Prince, Jacques Lafontant, accompagné de policiers, d’un juge de paix et des responsables de l’EDH, ont repris la possession et pleine jouissance des centrales électriques de Varreux, que gérait la Société Générale d’Energie (SOGENER).

« Le Commissaire du gouvernement près le Tribunal de ce ressort, requiert les responsables de la Direction départementale de la police de l’Ouest (DDO) de prendre toutes les dispositions que requièrent les circonstances pour assister le juge de paix de la commune de Cité Soleil ou l’un de ses suppléants, et d’accompagner les représentants de l’État et de l’Electricité d’Haïti (Ed’H), ainsi que l’huissier Ulrick Félix […], en vue de la reprise par l’État, pour le compte de l’Ed’H, de la possession et pleine jouissance de ses sites et de ses centrales électriques en ladite commune à Varreux », avons-nous lu dans une réquisition portant la signature dudit Commissaire du gouvernement.

Ce, « conformément à l’ordonnance du Doyen du Tribunal de première instance de Port-au-Prince en date de ce jourd’hui vingt-et-un (21) novembre deux mille dix-neuf (2019).

« Les agents de police et le juge de paix, en cas de résistance ou d’obstruction à l’exécution de la présente ordonnance et de cette réquisition, sous quelque forme que ce soit, procéderont, comme il est dit dans les cas de flagrance, à la prise de corps des délinquants », a poursuivi ladite réquisition.

Il faut rappeler que des hauts fonctionnaires, anciens hauts fonctionnaires et responsables d’entreprises concernées par les contrats d’électricité signés entre l’État haïtien et des compagnies privées devraient se présenter au Parquet de Port-au-Prince, à partir du jeudi 21 novembre 2019.

Jusqu’à date, aucun concerné n’a répondu à l’invitation dudit Parquet. Pour preuve, l’avocat de la compagnie de production d’électricité SOGENER, Me Jean Danton Léger dénonçait l’ « illégalité de la résiliation des contrats par l’État haïtien de manière unilatérale ».

Constant Haïti avec Haiti standard