Cité Soleil: 50 personnes tuées en juillet, selon Pierre Espérance du RNDDH

Le réseau national de défense des droits humains (RNDDH) révèle au début du mois d’août que son dernier bilan fait mention de 50 personnes tuées, une trentaine autres disparues et 15 viols collectifs entre autres, à Cité Soleil. Ces cas sont documentés, précise le secrétaire exécutif de la dite organisation évoluant dans le domaine des droits de l’homme, Pierre Espérance.

Pas besoin de parler d’insécurité car la Police Nationale d’haïti (PNH), se trouve elle-même dans l’insécurité. Durant l’année 2019, 46 policiers ont été assassinés, souligne Pierre Espérance. Même au cours des années de grande tension sociale comme en 2005 où la situation sociopolitique était difficile, le nombre des policiers tués n’avait jamais atteint une quinzaine, poursuit-t-il.

« parmi les 15 blindés achetés par l’état l’année dernière, huit (8) sont en panne. Les blindés ne sont pas de bonne qualité, explique le dirigeant du RNDDH. Les coussins des blindés sont écrasés et soutenus par des blocs, continue le militant des droits de la personne humaine. Les bandits du G9 sont familiés avec ces blindés car lors d’une attaque par les gens armés du G9 au mois de mai à cité soleil, ils ont été à bord de ces blindés, surtout Jimmy Chérisier dit Barbecue » , martèle-t-il.

Actuellement, il y a pas un endroit en haïti où on peut croire qui est sécurisé, affirme Pierre Espérance.

Par ailleurs, le secrétaire exécutif du réseau national de défense des droits humains indique que la communauté internationale dont la France, les États-Unis d’amerique, l’Union européenne se sentent embarasser avec le comportement du pouvoir en place qui a une complicité avec les gangs en leur dotant des munitions provoquant maintenant cette situation d’insécurité.

De novembre 2017 à juillet 2020, neuf (9) massacres sont déjà effectués par ces bandes armées, mentionne le défenseur des droits de l’homme.

Evens CARRIÈRE, Journaliste,©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Afficher plus