« Posez cette question à la Chine ! » : Donald Trump s’en prend à une journaliste américaine d’origine chinoise

SUJET:  .


Le chef de la Maison Blanche tente toujours de défendre les cas testés positifs dans son entourage. Lors d’une conférence donnée le 11 mai 2020, Donald Trump opte pour la minimisation sur la santé de ces proches testés positifs et la sienne. Évoquant la capacité de son pays dans les tests de dépistages. Cela a pris une allure différente avec une journaliste qui questionne.

Donald Trump évoque sa capacité de dépistage pour écarter la faiblesse de son système de santé et ses collaborateurs qui auraient été confirmés positifs de la Covid-19. “ On dépassera les dix millions de tests de dépistages à la fin de cette semaine. Le double de n’importe quel pays en ce moment ”, se vante le locataire de la maison blanche. Une affiche posée derrière lui laisse entrevoir : “America Leads the world in testing ”( L’Amérique est le leader mondial des tests.)

Une journaliste américaine d’origine chinoise, de la chaîne CBS qui voulait savoir pourquoi le président valorise la capacité de dépistage en compétition internationale, lui pose la question. « Peut-être s’agit-il d’une question à poser à la Chine. Ne me demandez pas à moi, demandez à la Chine ! », lui a répondu Donald Trump, visiblement agacé.

La journaliste qui se sent peut-être vexée de la réponse du président Trump, lui a demandé pourquoi il a dit cela juste à elle. “Je répondrais ainsi à toute personne qui pose une question méchante”, réplique Trump et termine brusquement la conférence. Toute suite après cette scène.

Donald Trump se dit, sur son compte Twitter, pris dans un complot médiatique.

Auteur: Mikélo ALCIMAT, journaliste (Rédacteur- Présentateur- Reporter).
Contacts : (509)3880 5023/ 4200 2766.
alcimatmikelo2@gmail.com.

Afficher plus