Coronavirus – Traitement: la chloroquine, médicament anti-paludisme serait efficace

Publié par:
Coronavirus - Traitement: la chloroquine, médicament anti-paludisme serait efficace Quand l'info évolue !

Des chercheurs chinois ont trouvé que le chloroquine soit un médicament efficace contre le coronavirus – Covid-19, après un test à succès sur 100 patients

Un traitement anti-paludique semble être efficace contre le Covid-19. « C’est la chloroquine », explique sur BFMTV Didier Raoult, directeur de l’institut méditerranée infection à Marseille, « ce médicament a une activité polyvalente, et en particulier contre un certain nombre de virus ».

Cette molécule « qui ne coûte absolument rien », a été testée en laboratoire pendant plusieurs jours par les chercheurs chinois, avant d’être essayée sur des hommes. D’après les derniers résultats in vitro publiés, « ça soigne », explique Didier Raoult. Mais les études sur les patients doivent encore déterminer son efficacité.

Questionné mardi sur BFMTV depuis Rome sur ce traitement, le ministre français de la Santé Olivier Véran a assuré s’être entretenu à plusieurs reprises avec Didier Raoult: « Il m’a fait part de ses observations et des études qu’il mettait en évidence, que j’ai fait remonter à la direction générale de la santé qui est en train de faire toutes les analyses ».

L’article publié en ligne le 19 février dans la revue BioScience Trends tire ses résultats d’un essai clinique mené dans plus de dix hôpitaux chinois (à Wuhan – épicentre de l’épidémie -, Pékin et Shanghai notamment) pour mesurer « l’efficacité de la chloroquine sur le traitement de pneumonies associées au Covid-19 ».

Traiter « les pneumonies provoquées par le Covid-19 »
« Les résultats obtenus jusqu’à présent sur plus de 100 patients ont démontré que le phosphate de chloroquine était plus efficace que le traitement reçu par le groupe comparatif pour contenir l’évolution de la pneumonie, pour améliorer l’état des poumons, pour que le patient redevienne négatif au virus et pour raccourcir la durée de la maladie », précisent les chercheurs chinois. La brève étude ne quantifie toutefois pas cette différence d’efficacité.

Les symptômes du Covid-19 sont en effet des symptômes respiratoires: toux, fièvre, l’impression d’avoir une grippe… La maladie peut se compliquer et en particulier donner une infection pulmonaire, comme une pneumonie.

« Les capacités antivirales et anti-inflammatoires de la chloroquine pourraient jouer dans son efficacité potentielle à traiter des patients atteints de pneumonies provoquées par le Covid-19 », poursuit l’article sur l’étude menée par les professeurs Jianjun Gao, Zhenxue Tian et Xu Yang, de l’université de Qingdao et de l’hôpital de Qingdao.

Un médicament « peu cher et sans danger »

Cette nouvelle est d’autant plus intéressante que « la chloroquine est un médicament peu cher et sans danger, utilisé depuis plus de 70 ans », insiste l’article. Il s’agit en effet de « l’un des médicaments les plus prescrits dans l’histoire de l’humanité, des milliards de gens ont pris ce médicament », confirme Didier Raoult.

Un traitement de 500 mg de chloroquine par jour pendant dix jours serait suffisant, selon les chercheurs qui l’ont essayé sur une centaine de patients. « Pour l’instant il est curatif », déclare Didier Raoult, mais on peut « penser qu’il pourrait être préventif. Dans le paludisme il est à la fois curatif et préventif ».

« On ne peut pas improviser son utilisation »

« On est loin de pouvoir dire: on peut utiliser la chloroquine là maintenant pour traiter des patients qui sont infectés par le Coronavirus », tempère sur BFMTV Olivier Bouchaud, chef du service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Avicenne, à Bobigny.

Le médecin répète qu’il va devoir faire des essais car, « même si la chloroquine est un médicament que l’on connaît bien et pour lequel on a un recul très important, on ne peut pas improviser comme cela son utilisation sans avoir regardé les tenants et les aboutissants ».

Avec BMFTV

Article Précédent

Libération de la fille enlevée en présence de sa mère à delmas 19

Article Suivant

Cap-Haïtien: sans Sweet Micky de Michel Martelly, le carnaval continue

error: Content is protected !!