Coronavirus: TV5 monde corrige son erreur sur les chiffres publiés concernant Haïti, confirme le ministre Pradel Henriquez

SUJET:  ,   ,   ,   .

Communiqué du Ministre de la Communication et des Cultes

 

Port-au-Prince  le Jeudi 7 mai 2020 – En tant que Ministre de la Culture et de la Communication, je suis choqué de lire, d’abord, via les réseaux sociaux, que la chaîne mondiale TV5 monde, ait publié, le mercredi 6 mai 2020, un article présentant des chiffres non vérifiés sur l’évolution de la pandémie de Covid -19 en Haïti. Puis, je demande à mes services techniques, de vérifier l’information, c’est-à-dire, de vérifier si, un média aussi important que TV5 monde ait pu diffuser une information aussi grave sur Haïti, étant donné la conjoncture de grandes confusions existant autour de cette maladie dangereuse pour la planète entière.

 

En effet, ce texte existe/ existait officiellement sur le site de TV5 monde, et est titré / était titré : «Coronavirus en Haïti : famine et crise sanitaire inquiètent»…

 

Sous la plume de la journaliste, Lucie Monier Reyes, il est fait état de 8500 cas de contamination au Covid-19 et 350 décès en Haïti… Selon toute vraisemblance, la TV5 monde aurait confondu les données officielles publiées en fin de semaine dernière, ou encore, au tout début de cette semaine, par les autorités sanitaires dominicaines avec celles d’Haïti.

 

Ces données en fait, sont largement différentes de celles rendues publiques par le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), seule instance compétente pour la publication des chiffres officiels ayant rapport avec le coronavirus en Haïti.

 

Toutefois, dans la soirée du mercredi 6 mai 2020, la chaine TV5 monde, a pu enfin rectifier cette fausse information sur son site, en publiant les chiffres officiels du Ministère haïtien de la Santé Publique et de la Population.

 

Je reste donc persuadé que cette légèreté dont fait montre la journaliste, madame Lucie Monier Reyes, est une erreur grave, vu qu’en matière de désinformation, le mensonge ne disparait jamais tout à fait dans l’imaginaire collectif, malgré les rectifications. Il peut encore porter préjudices sur l’avenir de notre pays qui n’a pas cessé, depuis l’apparition de la maladie, tant au niveau politique, au niveau médiatique, au niveau des instances étrangères et internationales, qu’au niveau de notre société civile en général, de mettre tout en branle afin de limiter les dégâts et de protéger nos populations.

 

Pradel HENRIQUEZ

Ministre de la Culture et de la Communication (MCC) 

Quand TV5MONDE publie des chiffres complètement faux sur Haïti

Afficher plus