Corruption généralisée: Un ancien cadre retraité de la DGI écrit au collectif « Nou Pap Dòmi»

Publié par:

Sujet:

Corruption généralisée: Un ancien cadre retraité de la DGI écrit au collectif « Nou Pap Dòmi» A propos de Nou pap domi

Auguste Marcelin, cadre retraité de la Direction Générale des Impots( DGI), touché par les crimes de corruptions dont souffrent le pays a écrit au collectif des citoyens engagés « Nou Pap Dòmi», leur demandant de ne pas s’arrêter en chemin. « Réclamez l’audit des entreprises et organismes publics. Vous allez découvrir la longueur de la corruption à l’ONA, l’AAN, l’OFNAC, à la DGI etc., dit-il au collectif.

Je ressentirais la mort dans l’âme si vous abondonniez la lutte après l’émission des arrêts débets par la CSC/CA. Vous devez aller jusqu’au bout et frapper là où il faut. C’est la seule chance de libérer le pays. Le combat ne fait que commencer », les cris du coeur de Auguste Marcelin, qui supplie au collectif des citoyens engagés « Nou Pap Dòmi» de poursuivre leur requête pour débarraser le pays de la corruption planifiée.

Présentant un tableau désobligeant, alarmant sur les actes de corruptions en Haïti, il conseille au collectif s’il voudrait comprendre et cerner la corruption dans le pays d’aller exiger un audit sérieux aux organismes déconcentrés de l’État et des Entreprises publiques. Ceci, toute suite après l’obtention des arrêts de débets. « Je vous assure que ce chemin vous conduira droit au palais des pourris» est convaincu M. Marcelin.

Le trésor du pays serait partagé entre les differents malfrats issus de tous secteurs, qui s’accaparaient de toutes les institutions Étatiques, selon les mots de ce citoyen engagé. Pour s’expliquer il a avancé que le plus grand importateur est le plus petit contribuable qui ne paie presque pas à la DGI. Mais il envoie des enveloppes remplies aux rapaces du MEF, du palais national, à la DGI, aux maîtres-pays. Je les ai reconnus. Durant plus de 40 ans de service à la DGI comme cadre de la boîte. J’ai vu des choses: J’ai vu de la corruption, j’ai vu des corrompus. Je les ai régardés dans les yeux, a regretté Auguste Marcelin. Allez là, réclamez des audits sérieux et vous en trouverez pleins d’autres pommes à croquer. Fouillez, a-t-il insisté.

Si l’on croit les propos de cet ancien cadre retraité de la DGI, qui semble épris d’un patriotisme élevé, le pays se trouve dans un piège enfoui dans une boue de corruption. Et, seul le renversement du système en place et bien monté, accompagné de la vigilance citoyenne est susceptible de changer les données et pousse le pays sur les rails de dévelopement.

Auteur: Mikélo ALCIMAT, journaliste (rédacteur, présentateur et reporter).
Contacts: (+509)38805023/42002766
alcimatmikelo@Gmail.com

RELIRE:

Corruption généralisée: Un ancien cadre retraité de la DGI écrit au collectif « Nou Pap Dòmi»

Article précedent

Football : Le gardien haïtien Steward Ceus retrouve le New York Cosmos

Article suivant

L’OPC dénonce la militarisation des locaux de l’EDH

Activez les notifications.    Ok Non Merci