Économie

Covid-19: La Banque mondiale a approuvé 20 millions de dollars en faveur d’Haïti

SUJET:  ,   ,   ,   .

Dans le but d’accompagner les pays en voie de développement à mieux faire face aux conséquences sanitaires, économiques et sociales de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), le groupe de la Banque Mondiale à travers son opération d’urgence dispose 160 milliards de dollars de dons et d’aide financière allant sur une période de 15 mois. Ce support vise 100 pays en voie de développement, soit 70 % de la population mondiale.

À travers un communiqué de presse en date du 19 mai 2020 fait à Washington, le groupe de la Banque mondiale prévoit qu’un ensemble de pays pourraient être dans l’extrême pauvreté après cette crise sanitaire mondiale. De ce fait, depuis mars, l’institution soutient une centaine de pays, parmi eux trente neuf (39) se trouve en Afrique Subsaharienne d’autres comme Haïti, Afghanistan, le Niger sont aussi concernés.

« Ce support va permettre à ces pays de protéger les populations pauvres et vulnérables, de renforcer leurs systèmes de santé, préserver l’activité du secteur privé et stimuler le redressement économique », peut-on lire dans le communiqué.

L’Association International de Développement (IDA), d’après la note va suspendre le remboursement du service de la dette bilatérale, une stratégie qui va aider à trouver des moyens pour le financement de l’initiative prise par le groupe de la BM.

Le président du groupe de la BM, David Malpass pense que les bénéficiaires de dons et d’aide financière de la Banque Mondiale, tel que Haïti doivent renforcer leur transparence en matière d’engagements financiers, ceci va leur aider à conquérir la confiance des investisseurs. Ainsi ils peuvent trouver des ressources supplémentaires.

Des décaissements sont en cours, si on laisse croire le groupe de la Banque mondiale comme: 20 millions de dollars en faveur du Sénégal, 35 millions de dollars pour le Ghana en vue de renforcer les laboratoires publics et les capacités de dépistage.
95 millions pour le Ouzbékistan et une réaffectation de 100 millions de dollars pour subventionner les petites et moyennes entreprises (PME).

La Société Financière Internationale, par ailleurs envisage de mobiliser 47 milliards de dollars de financement au total à l’égard de 15 pays, à travers son programme mondial de financement du commerce.

Le groupe de la Banque mondiale fait aussi des dons de produits et équipements sanitaire à part de l’aide financière. Il souhaite à travers son opération d’urgence que ces pays préservent la sécurité alimentaire, aident les familles les plus démunies.
Ils doivent rendre accessible la continuité des services essentiels comme l’accès à l’eau potable, l’éducation et renforcer le système sanitaire.

« Un don de 20 millions de l’IDA en faveur d’Haïti a été approuvé pour améliorer les capacités de test, atténuer la propagation du virus grâce au suivi des cas confinés et fournir au personnel soignant des équipements de laboratoire et de protection », rappelle le groupe de la Banque mondiale.

Evens Carrière, Journaliste
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Afficher plus