Économie

Haïti/Industrie textile: 2 cas confirmés à la Covid-19 dans l’industrie de Caracol, confirme Georges Sassine

SUJET:  ,   ,   ,   .

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population a communiqué aux responsables de l’ADIH la confirmation de deux cas positifs liés au coronavirus (Covid-19) à l’industrie textile de Caracol. L’usine a été fermée depuis le 9 mai 2020 sur l’ordre du MSPP.

À propos des réflexions de l’opinion publique critiquant la décision du gouvernement d’autoriser la réouverture des factories, le président de l’association des industries d’Haïti (ADIH), Georges Sassine livre son opinion: « La Covid-19 ne se trouve pas dans les usines. Cette réflexion est mauvaise, au contraire, les usines participent dans la lutte contre la maladie, avance-t-il.

L’entrepreneur poursuit en déclarant que les ouvriers peuvent être infectés à l’extérieur mais pas à l’intérieur de l’usine car le respect des consignes sanitaires au sein de l’espace est de rigueur au sein des factories.

D’après Georges Sassine, la mesure doit être stricte et généralisée. Ce sont toutes les banques, tous les marchés publics, le transport public et autres qui doivent être arrêtés de fonctionner mais pas question de fermer l’économie, ce n’est pas la solution, pense-t-il.

À préciser que le MSPP a autorisé la réouverture de l’industrie de Caracol depuis plusieurs jours.

Par ailleurs, le président de l’ADIH a fait savoir qu’une lettre a été communiquée aux responsables de la SONAPI en vue d’éviter toute possibilité de négligence à l’égard de l’application des mesures de barrière capable de lutter contre la propagation du coronavirus  (Covid-19) au sein de l’usine.

Haïti/Industrie textile: 2 cas confirmés à la Covid-19 dans l'industrie de Caracol, confirme Georges Sassine
Georges Sassine de L’ADIH

Parallèlement, Georges Sassine avoue que le taux de 30 % d’employés dans les industries textiles ordonné par l’État n’est pas respecté car la mesure étatique n’avait pas pris en compte les différentes catégories d’usines. Certaines factories peuvent travailler avec 30 % d’ouvriers, d’autres à 50 % ou 80 % . L’essentiel c’est le respect de la distanciation sociale, l’application des mesures sanitaires.

« Sur 100 employés, demandez avec une grande usine de travailler avec seulement 30. C’est impossible » a-t-il fustigé.

Evens Carrière, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Haïti/prison civile des Cayes : 2 détenus sont testés positifs à la Covid-19.

Afficher plus