Actualités

Crise aux Etats-Unis, cinquième semaine du shutdown

Au total, 800 000 employés fédéraux ne reçoivent plus leurs salaires. Face à ce drame, le New York Times se demande aujourd’hui pourquoi les Américains ne sont pas vent debout. « Comment expliquer l’absence de manifestations de masse ? », s’interroge le quotidien. « Si la même chose arrivait en Europe, les gens seraient dans la rue. Mais aux États-Unis il n’y a eu que quelques marches isolées contre le blocage budgétaire ».

« Il faut se rendre à l’évidence que le mouvement de résistance face à Donald Trump est encore trop petit et trop faible », constate l’éditorialiste avant de conclure : « Amplifier ce mouvement doit devenir la première priorité des progressistes. Bien plus que de savoir qui sera leur prochain candidat à la présidentielle de 2020. Mettez le mouvement en place et les candidats politiques suivront », écrit le New York Times.

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.