Accueil Diplomatie Crise en Haïti : Eric William Stromayer fixe la position des États-Unis

Crise en Haïti : Eric William Stromayer fixe la position des États-Unis

Par Evens CARRIÈRE
A+A-
Reset
854a5132 768x512

La période transitoire dirigée par le Premier ministre Ariel Henry, selon l’accord du 21 décembre 2022 prend fin le 7 février 2024. Depuis le début de l’année 2024, des partis politiques et des organismes de la société civile réclament la démission du Premier ministre Ariel Henry pour n’avoir pas organisé les élections depuis deux (2) (ans). Les États-Unis gardent la même position selon les dires du chargé d’affaires américain par interim en Haïti, Eric William Stromayer, intervenant 31 janvier 2024 sur Magik 9. « Élection est la meilleure voie pour un retour à l’ordre constitutionnel stable et durable », déclare t-il.

Eric W. Stromayer argue en laissant comprendre que la position du gouvernement américain est impartiale. « USA » reste le meilleur partenaire du peuple haïtien et nous le resterons à travers notre assistance humanitaire, notre assistance de sécurité, veut faire croire le chargé d’affaires. «On a qu’à agrandir ça, ajoute-t-il».

Le représentant de la diplomatie américaine salue les engagements pris par différents acteurs en signant en commun des accords. Malheureusement la crise persiste, regrette t-il en encourageant les acteurs concernés à trouver une résolution capable de faciliter la formation des structures nécessaires pour la réalisation des élections.

Les États-Unis n’ont pas de parti pris et surtout le gouvernement Henry n’a jamais signalé qu’il veut rester au pouvoir. L’organisation des élections est la position des États-Unis et ça reste notre position, explique le diplomate.

« Nous devons mettre fin à l’instabilité, l’insécurité. Il n’y a pas d’autres moyens. Seules les élections qui peuvent améliorer cette situation », croit dur comme fer le chargé d’affaires américain en Haïti, Eric Stromayer.