Crise pétrolière : Les Haïtiens s’approvisionnent en République dominicaine

Mikélo ALCIMAT

L’approvisionnement en essence se fait en République dominicaine sans trop de difficulté par les Haïtiens habitant les villes frontalières et propriétaires de véhicules. Selon Diariolibre, un journal dominicain, les pompes à essences proches des villes haïtiennes ont constaté une augmentation de la vente du carburant. Ce, en raison des Haïtiens qui font le plein dans les stations d’essence se situant dans cet environnement.

La livraison des produits pétroliers aux citoyens haïtiens dans la localité de Dajabón, une ville frontalière, a connu une augmentation ces derniers jours, a fait savoir le journal, tout en précisant que les Dominicains rejettent une possibilité qu’il y ait une rareté de carburant sur leur territoire, en dépit de la demande haïtienne.

Ce déplacement des consommateurs de carburant en terre voisine est dû à la crise de produit petrolier qui sévit en Haïti. Le pétrole se vend sur le marché noir et donc, coûte très cher. En ce sens, les propriétaires des véhicules sont contraints de se rendre en République dominicaine.

Selon l’Association Nationale des Détaillants de carburant en République dominicaine, une quantité de voitures appartenant aux Haïtiens se déplacent sur le territoire dominicain pour s’approvisionner en carburant. « Il y avait de longues files de véhicules venues d’Haïti dans les pompes affiliées à nous pour s’approvisionner », a déclaré à DiarioLibre Juan Matos, le responsable de l’association.

Cependant, M. Juan Matos a assuré que la vente du carburant aux Haïtiens ne pose aucun problème pour la République dominicaine, car, dit-il, la distribution du carburant se fait de manière rationnelle. « Les pompistes vendent le carburant qu’à ceux qui se présentent avec des voitures et des motos », mentionne-t-il au journal.

Share this Article
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.