Divorce entre VIV AYITI et SDP : Rony Timothée répond à Me André Michel

Evens CARRIÈRE

L’organisation sociopolitique VIV AYITI, à travers une lettre datée 30 Août 2021, adressée aux membres du secteur démocratique et populaire(SDP), a informé son retrait définitif de ladite plateforme politique. En réaction à cette décision, le porte-parole du secteur démocratique et populaire(SDP), Me André Michel, a indiqué le même jour, dans la soirée, qu’aucun parti politique ne s’est retiré du SDP. Le porte-parole de VIV AYITI, ce 31 Août 2021, avance, au cours d’une interview que SDP rejette les principales revendications populaires, reçoit des financements clandestins tout en soutenant Dr Ariel Henry à la tête de la Primature. C’est pourquoi, dit-il, que l’organisation politique qu’il dirige claque la porte.

Nous étions mis d’accord pour mener ensemble une bataille pour la réalisation du procès Petrocaribe, la libération des prisonniers politiques, le changement du système. Après la mort du président Jovenel Moïse, nous constatons que ces revendications ne sont plus à l’ordre du jour, explique Rony Timothée, d’entrée de jeu.

« Les commentaires au sujet de l’arrivée d’Ariel Henry à la Primature sont divers. De plus, celui-ci est indexé dans un rapport d’une organisation de droits humains comme un Présumé coupable dans l’assassinat du président Jovenel Moïse. Le SDP reçoit des containers, des millions de gourdes, pourtant aucun dirigeant est disponible pour donner des explications, argumente le leader politique ».

Pourquoi pendant le scandale du dossier des containers, M. Rony Colin annonce son retrait en avançant des causes de santé ?, argue Rony Timothée sous forme d’une question.

« Aucune défection n’a été enregistrée dans les rangs du Secteur Démocratique et Populaire. Au contraire, plus d’une vingtaine d’organisations de la société civile et de la Diaspora ont rejoint le SDP au cours des deux dernières semaines. Le  SDP reste et demeure un bloc compact », peut-on lire sur le compte Twitter de Me André Michel. « Si VIV AYITI n’était pas membre du SDP, comment se fait-il que je prenne la parole à maintes fois en son nom ?, s’interroge le responsable de l’organisation sociopolitique VIV AYITI ». Pour moi, ce n’est qu’une manœuvre politique, ajoute-t-il.

« Les gens du secteur démocratique et populaire s’opposent à toute démarche contre Ariel Henry. L’un d’eux a fait savoir que l’ex-PM Fritz William Michel est son ami, que Reynold Deeb a l’habitude de financer sa campagne électorale. Nous ne pouvons pas comprendre », crache le porte-parole.

« Ils ont tous leur part. Ils ont grossi, ils sont en bonne santé, leurs visages changent. Il suffit de les comparer avant et maintenant. Nous avons appris que certains d’entre eux avaient reçu 200.000 dollars de la part du président Jovenel Moïse, surtout ceux qui sont en train de parler à haute voix », soutient Rony Timothée. 

Evens CARRIÈRE, Journaliste

Share this Article