Boni: un vent de panique règne à la SONAPI

Boni: un vent de panique règne à la SONAPI

Une activité de protestation s’est éclatée ce jeudi matin 23 décembre à l’interieur et dans les environs de la Société Nationale du Parc Industriel (SONAPI). Ce mouvement serait dû à cause du Boni de la fin d’année qui n’est pas totalement versé aux employés.

À l’approche de la Noël, les employés de la SONAPI ne s’accordent pas aux dirigeants de cette institution industrielle sur la question salaire double ou Boni, perçu à la fin de l’année.

Plusieurs ouvriers ont en effet déclenché un mouvement de panique ce Jeudi à la cour de la SONAPI. Ils réclament leur Boni qui n’est pas complètement versé.

Selon, les informations dont dispose la rédaction du journal, les Bonis ont été coupés de moitié alors qu’il doit être égal au salaire que récoit les employés.

La réduction de moitié du boni des ouvriers de la SONAPI est assimilé au vol et servir de base pour ce mécontentemet qui se traduit par une protestation à l’intérieur du Parc Industriel.

Mikélo ALCIMAT, journaliste