L’OPC dénonce la militarisation des locaux de l’EDH

Publié par:

Sujet: ,

L'OPC dénonce la militarisation des locaux de l'EDH

Le Protecteur des citoyennes et du citoyen, Me Renan Hedouville, lors d’une visite ce mardi 28 juillet 2020 au bureau central de l’Électricité d’Haïti (EDH), dénonce l’occupation du local par des agents des forces de l’ordre. D’après la loi, une institution publique ne doit pas être militarisée, souligne-t-il.

L’occupation du local de l’EDH par des policiers provoque systématiquement une psychose de peur, c’est pourquoi nous allons saisir l’autorité compétente: d’abord, le Premier ministre Joseph Jouthe, qui est le chef du Conseil supérieur de la police nationale, soutient Me Renan Hedouville.

Au cours de cette visite, le titulaire de l’Office de la protection du Citoyen(OPC), a rencontré plus d’une dizaine de syndicalistes de l’EDH. Cette visite rentre, selon le protecteur du citoyen, dans le cadre de mieux comprendre la crise que traverse l’institution énergétique nationale. « Le droit à l’énergie est l’un des droits fondamentaux de la personne humaine, c’est un droit exclusif », rappelle le professeur d’Université.

« Suite à cette visite, l’OPC constate que l’une des causes d’un rationnement drastique de l’énergie est le non fonctionnement de la cellule d’urgence de l’EDH au moment de la crise, mentionne l’avocat ».

D’un autre côté, l’un des responsables du syndicat de l’EDH, Michel Felix, rejette l’idée faisant croire que la grève des employés de l’EDH est la seule cause du blackout presque généralisé que connait le pays. D’après lui, EDH avait connu une baisse au niveau de la production avant la crise.

le blackout va être sévère bientôt car beaucoup de circuits ne peuvent pas être alimentés, ils sont en panne, prédit Michel Felix.

Autre cause du manque de l’électricité dans le pays ces jours-ci, selon le syndicaliste est la mise en disponibilité de tous les employés par le Premier ministre, Joseph Jouthe. Cette décision avait empêché le fonctionnement de la cellule de crise de l’EDH.

Evens CARRIÈRE, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Voir aussi : À l’EDH, Michel Présumé est un employé comme tous les autres. Joseph Jouthe

RELIRE:

L’OPC dénonce la militarisation des locaux de l’EDH

Article précedent

Corruption généralisée: Un ancien cadre retraité de la DGI écrit au collectif « Nou Pap Dòmi»

Article suivant

Artibonite/localité Jean Denis: Des individus armés auraient pris le contrôle de la Route nationale #1.

Activez les notifications.    Ok Non Merci