États-Unis : La banque américaine Capital One victime d’un piratage massif

Publié par:
États-Unis : La banque américaine Capital One victime d’un piratage massif Quand l'info évolue !

Selon la Une du Washington post ce mardi matin, Paige Thompson est accusée d’avoir volé les données personnelles de cent six millions de clients américains et canadiens de la banque Capital One entre le 12 mars et le 17 juillet dernier.

Les données volées concernent des cartes de crédit bancaires, sachant que la banque Capital One est le cinquième émetteur de carte de crédit aux États-Unis.

Ce piratage qui a de lourdes conséquences pour cette banque qui estime, d’après le Washington Post, que cela devrait lui coûter entre cent et cent cinquante millions de dollars. Par contre Capital One tient à rassurer ses clients, ce piratage n’aura aucun impact sur leur compte.

En ce qui concerne la suspecte, Paige Thompson, âgée de 33 ans, elle encourt une peine de cinq ans de prison et une amende de 250 000 dollars.

Article Précédent

Porto Rico: Tout le monde évite le poste de gouverneur

Article Suivant

Arnel Joseph boîte à secrets, interrogé par la DEA, un sénateur sera invité au parquet, levée de l’immunité imminente…

error: Content is protected !!