ActualitésInsécurité

Fabrication/vente d’armes à feu en Haïti : Le ministère du commerce demande d’annuler l’autorisation de l’HOFSA suite aux révélations

Suite aux révélations faites le 28 mai 2020 par le bureau des avocats internationaux (BAI) ainsi que Me Mario Joseph concernant « Haïti Ordonnance Factory SA (HOFSA), une société autorisée pour fabriquer et vendre des armes à feu dans le pays. Le ministère du commerce et de l’industrie (MCI) dans une lettre datée 2 juin 2020 a demandé à la Direction Générale des Presses Nationales d’Haïti de procéder à l’annulation de la dite société.

Selon la lettre portant la signature du ministre Jonas Coffy, le MCI a fait cette demande après avoir reçu une correspondance du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT), laquelle lettre que le MCI permet à la Direction des Presses Nationales d’Haïti d’en prendre connaissance.

Le MICT est l’institution première chargée du respect de la loi relative à tout ce qui concerne la défense nationale, la sécurité, l’utilisation des armes à feu et l’autorisation d’achat, de vente des armes de tout calibre, peut-on lire dans l’envoi.

À noter que « Haiti Ordonnance Factory SA (HOFSA)» a été publiée dans le moniteur au numéro 3, le 7 janvier 2020.

Il faut rappeler que certains membres de cette société sont proches du pouvoir comme le président de la factorie, Carl Frédéric Martin, le sécrétaire Patrick Ganthier et Elodie Hérard la soeur du responsable de l’Unité de Sécurité Générale du Palais National(USGPN), Dimitry Hérard.

Evens Carrière, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.