Football

FIFA: sanction prolongée pour Yves Jean-Bart, Nella Joseph et Wilner Étienne ajoutés sur la liste

SUJET:  ,   ,   ,   ,   .

Suite à une demande de la présidente de la chambre d’instruction, et conformément à l’article 85 du Code d’éthique de la FIFA (FCE), l’interdiction provisoire imposée le 25 mai 2020 à Yves Jean-Bart, le président de la Fédération haïtienne de football (FHF), a été prolongée par le président de la chambre d’instruction pour une période supplémentaire de 90 jours, qui débutera à l’expiration de l’interdiction initiale de 90 jours. Pendant cette période, M. Yves Jean-Bart continuera à se voir interdire toute activité liée au football, tant au niveau national qu’international.

Cette sanction a été imposée dans le cadre des enquêtes en cours concernant M. Jean-Bart, ainsi que d’autres fonctionnaires de la FHF, qui ont été identifiés comme ayant été impliqués (en tant que directeurs, complices ou instigateurs) dans des actes d’abus sexuels systématiques contre des joueuses de football.

A cet égard, la chambre d’instruction a élargi le champ des enquêtes précitées en ouvrant une procédure formelle contre Nella Joseph (surveillante des filles au Centre Technique National de Croix-des-Bouquets) et Wilner Etienne (directeur technique de la FHF). La présidente de la chambre d’instruction a également interdit provisoirement aux deux fonctionnaires de participer à toute activité de football (administrative, sportive ou autre) tant au niveau national qu’international pendant une période de 90 jours, conformément aux articles 84 et 85 du FCE.

En outre, une procédure d’enquête préliminaire est actuellement en cours qui comprend l’analyse des infractions potentielles commises par d’autres fonctionnaires de la FHF/Haïti.

Les décisions prises par les présidents des chambres juridictionnelles et d’instruction du Comité d’éthique ont été dûment notifiées à M. Yves Jean-Bart, Mme Nella Joseph et M. Wilner Etienne.

FIFA

Afficher plus