Actualités

Funérailles de Jovenel Moïse : la famille présidentielle rejette l’aide du trésor public

Les proches de l’ancien président de la République Jovenel Moïse, assassiné au pouvoir, ne souhaitent pas organiser les funérailles avec les frais du trésor public, a informé le bureau de la première dame Martine Moïse, dans une note en date du 19 Juillet.

Alors que le débat populaire s’accroche sur le montant exact que coûterait les obsèques de l’ex-chef d’État, l’épouse du défunt tire sa révérence. Elle ne veut pas l’appui financier de l’État pour l’enterrement de son époux assassiné à son domicile privé, le 7 Juillet dernier.

Dans cette note du bureau de l’ex-première Dame, la famille présidentielle n’écarte pas cependant le caractère officiel des funérailles du feu président, dont il a le plein droit. Elles s’organisent comme prévu, le 23 juillet prochain au Cap-Haïtien.

Jovenel Moïse était le 58e président de la République. Il a prêté serment le 7 Février 2017 au Palais National sous la bannière du PHTK. Son programme politique s’est basé sur trois axes principaux : la terre, le soleil et l’eau constituait la magie de M. Moïse pour placer son pays sur les rails du développement.

Il a nommé sept (7) premiers ministres au cours de son mandat. Le dernier en date, M. Ariel Henry qui continue en son absence à diriger l’actuel gouvernement, dit de consensus.

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.