Insécurité

Fusillade à Delmas 32: une quinzaine de morts dont un frère de Rutshelle Guillaume

La nuit du 29 Juin s’ouvre aux enfers à Port-au-Prince. Plus de dix personnes assassinées ont été recensées seulement à Delmas 32 ce mercredi matin et d’autres à Port-au-Prince. L’artiste Rutshelle Guillaume a perdu son grand frère Maxnold Guillaume, blessé lors de la Fusillade à Delmas, la victime a rendu l’âme à l’hôpital ce 30 mercredi.

L’escadron de la mort semble faire son lot dans les zones métropolitaines. Des cadavres entassés dans les rues de la Capitale et ses zones environnantes laissent à penser que le diable a visité Haïti dans la soirée du mardi 29 jusqu’au mercredi matin.

Si les noms du Policier Guerby Geffrard, du Journaliste Diego Charles et de l’activiste politique Marie Antoinette Duclair sont les plus retentis aux assauts de la machine infernale, ils ne sont pas les seuls à subir le poids de l’insécurité intenable dans le pays.

Les rues de Delmas et Port-au-Prince sont jonchées de cadavres non identifiés jusqu’à présent. Plus d’une douzaine de morts sont répertoriés ce mercredi 30 juin dans la matinée.

Les constats ont montré qu’une peur insoutenable a envahi les riverains de la Commune de Delmas, secouée ces derniers jours par des actes d’assassinats.

Les Haïtiens meurent par balles sous le regard passif des autorités compétentes, le gouvernement planifie ses élections. Les citoyens assassinés ne sont pas importants

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter