Santé

Coronavirus/Haïti: Aucun accord avec l’ADIH sur la distribution des masques aux citoyens Haïtiens

SUJET:  ,   .

Le port de masques est rendu obligatoire dans les lieux publics dès 11 mai 2020. Pour atteindre cet objectif le gouvernement a promis de distribuer des masques, avant cette date, sur tout le territoire national. L’association des Industries haïtiennes n’a aucun accord sur la distribution des masques, Selon Georges Sassine, président de l’ADIH.

Le ministre de la culture et de la communication, Pradel Henriquez a réitéré en conférence de presse ce mardi 5 mai 2020, l’obligation faite par le premier ministre Joseph Jouthe, exigeant aux citoyens de porter des masques en lieux publics.

Le titulaire du MCC, en a profité pour lancer un appel à la responsabilité citoyenne par rapport au pic de la pandémie prévu pour la fin du mois de mai. En ce sens le ministre de la culture et de la communication a pointé du doigt les leaders religieux et les médias, qui ont un rôle inéluctable à jouer dans la lutte contre la prolifération de la pandémie en Haïti.

À ce combat, le ministre Pradel Henriquez a donné guarantie à la distribution de masques à travers le pays.

Alors que l’ADIH qui en est concernée dite, n’avoir pas de contrat avec l’État Haïtien sur la production de 20 millions masques commandés par le premier ministre Jouthe, qui s’attache à payer seulement 50 centimes l’unité. Une offre qui, d’ailleurs rejetée par l’association des industries Haïtiennes, à en croire Georges Sassine qui préside présentement l’ADIH.

Auteur: Mikélo ALCIMAT, journaliste ( Rédacteur- Présentateur- Reporter).Contacts : (509) 3880 5023/4200 2766.

Haïti: Le gouvernement dispose de 2.5 millions de masques à l’approche du 11 mai(S’ouvre dans un nouvel onglet)

Afficher plus