Home Société Haïti / Crise alimentaire : la République de Chine (Taïwan) donne environ 8 mille tonnes de riz à Food For The Poor

Haïti / Crise alimentaire : la République de Chine (Taïwan) donne environ 8 mille tonnes de riz à Food For The Poor

by Constant Haïti
0 comment

Dans le but de lutter contre l’actuelle crise alimentaire en Haïti, Food For The Poor et la République Chine Taïwan signent ce 20 janvier 2022 un protocole. Via ce protocole, Food For the Poor va recevoir environ huit mille huit cent-trente (8 830) tonnes de riz de la part de la République Chine Taïwan, fait savoir ce jeudi 20 janvier 2022 au cours d’une interview, l’un des responsables de l’organisation humanitaire, Monseigneur Ogé Beauvoir.

Haïti est en pleine crise humanitaire, fait savoir Monseigneur Ogé Beauvoir. Le nombre des personnes en situation d’insécurité alimentaire augmente à 30% : Nord-Est, Sud, sont les principaux départements les plus touchés, précise-t-il.

« L’insécurité est l’un des facteurs de la situation car, par peur les gens restent chez eux. Dans de nombreuses régions, l’agriculture est au point mort. Les agriculteurs ne plantent pas, il n’ y a aucune semence. Même s’ils avaient la volonté, la saison n’est pas pluvieuse », explique le prêtre.

Selon Monseigneur Beauvoir la République Chine Taïwan supporte Food For The Poor depuis 16 ans avec des dons de produits alimentaires surtout le riz. Dans le but de toucher la majorité de la population haïtienne, Food For The Poor, explique le chrétien, travaille avec les églises, qui assurent elles-mêmes, la livraison.

banner

« Depuis le passage du séisme du 14 Août de l’année dernière frappant surtout le Sud, nous avons des produits alimentaires stockés, destinés aux victimes du Sud. Malheureusement nous ne pouvons pas traverser la troisième circonscription de Port-au-Prince à cause des bandits opérant à Martissant. Certains de nos chauffeurs ont tenté d’aller parfois mais abandonnent, mi-chemin à chaque fois, confie le Monseigneur ».

Des vies et biens sont en danger, crie Monsieur Ogé Beauvoir. Attendez-vous le trépassement de quelques-unes pour agir ? Après vous allez faire comprendre que ce n’était pas prévisible, reproche le chrétien, en s’adressant aux autorités de l’État.

Ce n’est pas normal, les conditions de vie de ces filles et fils de Dieu. Ils ne peuvent pas se nourrir pourtant d’autres jettent à la poubelle de la nourriture, s’est indigné le responsable de Food For The Poor. « L’État, les ONGs, les élites économiques doivent agir ensemble. L’État a la responsabilité d’adopter les mesures nécessaires, de dialoguer afin de résoudre le phénomène de l’insécurité en vue de faciliter la libre circulation, rappelle-t-il ».

C’est inacceptable, la situation de toutes ces personnes qui meurent de sous-alimentation, déplore Monseigneur Ogé Beauvoir.

Evens CARRIÈRE, Journaliste

You may also like