Actualités

Haïti – Crise: Les États-Unis se prononcent sur les actes de violence et de pillage posés par des manifestants

Les États-Unis via son ambassade en Haïti rejettent, dans une déclaration rendue publique ce dimanche 18 septembre 2022, tout acte de violence, de pillage et destruction ayant perpétré lors des mobilisations populaires contre le gouvernement Haïtien. S’ils reconnaissent le droit du peuple à se manifester, les américains pointent du doigt ceux qu’ils appellent provocateurs ayant poussé les gens à des fins personnelles.

Le droit de rassemblement et de manifestation est fondamental dans toute démocratie, laissent croire, d’emblée les autorités américaines se prononçant sur la crise Haïtienne faisant beaucoup de victimes matérielles et humaines ces derniers jours par les grandes sorties populaires.

Les États-Unis disent en même temps condamner fermement les actes de violence, de pillage et de destruction perpétrés récemment en Haïti. Et, du même coup ceux qui ont provoqué ces événements à leurs propres fins, si l’on croit les propos lus dans cette déclaration. Les Américains tranchent en appelant les Haïtiens à exprimer leurs opinions d’une manière pacifique en respectant les acteurs humanitaires et les forces de l’ordre et en permettant aux Haïtiens dans le besoin d’avoir accès sans entrave à la nourriture, à l’eau et aux soins médicaux.

Vu la situation actuelle du pays, les responsables de la Maison Blanche cherchent des solutions rapides à la crise Haïtienne. «Depuis le mois de décembre écoulé, les partenaires et organisations internationaux ont mobilisé plus de 294 millions de dollars dans de nouveaux engagements en faveur d’Haïti ; cependant, un soutien supplémentaire est nécessaire en toute urgence, y compris des contributions au Fonds Commun de Sécurité des Nations Unies récemment créé par le Canada», lit-on.

Ils poursuivent en disant qu’ils encouragent les interlocuteurs haïtiens à s’entendre sur un accord politique inclusif qui favorise la tenue d’élections dès que les conditions le permettent. Les Haïtiens à travers tout le pays et de tous les horizons sociaux doivent créer les conditions qui permettront à un gouvernement démocratiquement élu d’entrer en fonction dès que possible.

Les États-Unis demeurent un partenaire fidèle d’Haïti et nous restons déterminés à soutenir le peuple haïtien en cette période difficile, a conclu la note.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *