Haïti/Education: Des fonds disponibles pour budgétiser les professeurs irréguliers et accompagner les écoles privées

Publié par:
Haïti/Education: Des fonds disponibles pour budgétiser les professeurs irréguliers et accompagner les écoles privées

Le Ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle (MENFP), Pierre Josué Agénor Cadet a fait savoir le mercredi 27 mai 2020 dans une interview accordée à un média de la capitale que 4 milliards de gourdes pour budgétiser les professeurs irréguliers et une tranche de 500 millions de gourdes d’accompagnement des écoles privées sont disponibles.

« Il reste au ministère de l’économie et des finances (MEF) de faire le décaissement mais d’abord toutes les procédures doivent être respectées », précise le ministre.

L’ancien ministre par intérim du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales (MICT) continue en soulignant certaines conditions que doivent remplir les écoles privées: « Toute école privée, pour être bénéficiaire de l’assistance doit avoir un compte bancaire comme étant personne morale, elle doit détenir un numéro d’identification fiscale (NIF) et sa patente légale ».

Pierre Josué Agénor Cadet rappelle qu’il ne va pas y avoir de virement sur le compte en banque PSUGO des écoles, une façon d’éviter l’ensemble des irrégularités auxquelles le gouvernement avait confrontées lors du programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire (PSUGO).

« Une école qui se respecte doit avoir une patente légale et un compte bancaire personnel, indique le ministre. Tous les professeurs qui ont été nommés de manière régulière, poursuit le normalien ont déjà reçu leur appointement ».

Le professeur de sciences sociales rassure que les enseignants ayant une lettre nominative mais qui ne sont pas encore budgetisés vont recevoir leurs appointements à la fin du mois de mai jusqu’au début du mois de juin. Il confirme que 10 mille dossiers sont déjà traités au MEF. Ces paiements vont être effectués au regard du budget rectificatif mais pour les arriérés de salaire, il faut attendre le prochain exercice fiscal, explique le ministre.

« Il existe un problème grave aussi au niveau du système éducatif haïtien. C’est le fait d’intégrer des professeurs dans le système sans être nommés », souligne le titulaire du MENFP.

Par ailleurs, des regroupements de professeurs et de directeurs d’écoles ont menacé de manifester dans le pays au début du mois de juin notamment dans le département de l’Artibonite.

((Haïti: Probable réouverture des classes le 3 Août ou le 3 septembre selon 2 plans stratégiques du MENFP))

Evens Carrière,Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Article Précédent

Haïti: Réouverture des classes, aucun calendrier n’est encore retenu par le MENFP

Article Suivant

Probable réouverture des classes le 3 Août ou le 3 septembre selon 2 plans stratégiques du MENFP

error: Content is protected !!