Haïti-Éducation: Voici les 12 mesures réactivées de Nesmy Manigat

Haïti-Éducation: Voici les 12 mesures réactivées de Nesmy Manigat

Pour résoudre les problèmes que confrontent l’Education nationale, le Ministre de l’éducation Nesmy Manigat, lors d’un premier passage au ministère a élaboré 12 mesures. De retour à son poste, il réactiver ces dernières.1) de la délivrance d’un permis provisoire d’enseigner aux 100 000 enseignants identifiés dans le secteur ;
2) toutes les écoles du territoire (environ 20 000) seront désormais dotées d’une carte d’identité, en attendant d’être licenciées définitivement par le MENFP
3) les examens de la 6e année fondamentale vont être organisés dans les écoles ;4) Un seul examen du baccalauréat sera organisé dorénavant, appelé : examens de fin d’études secondaires ;
5) l’école fondamentale va être séparée du secondaire qui commence à partir de 3e ;6) toutes les écoles essuyant un taux d’échec d’au moins 80%, seront supervisées par le MENFP à des fins d’encadrement (un comité de gestion sera mis en place pour la gestion du personnel enseignant) ;
7) les écoles nationales sont les établissements prioritaires susceptibles d’accueillir la nouvelle cohorte d’enfants bénéficiaires du PSUGO, sauf dérogation du MENFP ;
8) en conformité avec le décret du 8 septembre 1974, aucune école ne sera autorisée à ouvrir ses portes sans l’autorisation du MENFP ;9) les enseignants atteignant l’âge de la retraite seront invités par le ministère à placer leur demande de pension, aux fins de faire place aux jeunes connaissances ;
10) toute personne désireuse d’intégrer le système éducatif comme enseignant, doit passer par voie de concours, exception faite pour les écoles de formation des maîtres de l’État ;
11) de concert avec le ministère de la Santé publique (MSPP), le MENFP va entreprendre une campagne de vaccination visant à compléter la carte de vaccination des enfants ;
12) tous les ans, on compte honorer des personnes de toutes les catégories impliquées dans le secteur éducatif.Le ministre Nesmy Manigat, part ainsi au changement total du système éducatif en Haïti. Après avoir initié le nouveau secondaire en Haïti, il souhaite maintenant par l’application de ses 12 mesures garder un seul examen officiel.Mikélo ALCIMAT, journaliste
+50938805023