Insécurité

Haïti / Insécurité: Aristil Wismick, un policier tué par balles à Cité Soleil

Un agent de la Police nationale d’Haïti, Aristil Wismick a été tué par balles le lundi 1er juin 2020 à cité soleil par des individus non identifiés. Le policier venait de retirer son chèque au commissariat de cité Soleil, a confié une source policière à la rédaction de Constant Haïti.

D’après le constat du juge de paix de cité soleil, Magistrat Evens Leveque, la victime a reçu deux projectiles: l’un dans la tête et l’autre dans le cou.

Aristil Wismick était de la 21ème promotion de la PNH et il faisait partie de la police administrative.

Son chèque de 21312 gourdes a été retrouvé dans ses poches lors du constat légal.

Il faut souligner que Me Evens Leveque a éffectué le constat sous une grande tension d’insécurité. Même le véhicule de police qui l’accompagnait a essuyé des tirs.

Des gangs armés sont en conflit territorial à cité soleil c’est ce qui explique la monté de l’insécurité dans cette commune, si on laisse Jean Hislain Frédéric, qui est le maire de cité soleil. Plus d’une demi-douzaine de personnes sont tuées à cité soleil par ces bandits, selon les riverains de la zone.

Par ailleurs, à part de certains membres de la PNH qui sont infectés au nouveau coronavirus, comme le directeur général, Normil Rameau ainsi que l’inspecteur général de l’institution, Hervé Julien. D’autre part, plus de 4 policiers sont décédés sans être révélés infectés à la covid 19. C’est le cas du responsable de la DCPR, Carmel Florent et le responsable du CIMO, Joël Gentillon et autres.

Evens Carrière, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr