Politique

Haïti : Marie Denise Claude proposée pour le poste de Premier Ministre par des organisations de femmes

À propos de la note du 2 mai 2024, faite à Jérémie (Grand’Anse) |Comité de Suivi du Dialogue Inter-Femme

« Après plus de trente (30) mois d’une crise politique marquée par l’impossibilité d’une entente entre le gouvernement et les forces sociales et politiques du pays, l’espoir semble renaître avec le dernier processus de facilitation des négociations entre les acteurs haïtiens conduite par la CARICOM dès la fin du mois de février 2024. D’importantes avancées sont enregistrées : le Consensus du 3 mars entre les forces sociales et politiques du pays est suivi de l’Accord du 11 mars sur la nouvelle architecture des organes de gouvernance de la transition. Le Conseil Présidentiel de la Transition (CPT) a ainsi pris naissance et l’une de ses prérogatives consiste à faire le choix d’un nouveau Premier Ministre pour diriger le gouvernement de transition. Le processus s’est accéléré dans la première quinzaine du mois d’avril : le Décret du 12 avril créant le CPT est pris ainsi que l’Arrêté du 16 avril nommant ses membres. En attendant son installation, le CPT a déjà entamé la procédure devant conduire à la désignation du nouveau Premier Ministre, en demandant aux différents secteurs de soumettre les candidatures selon les termes du Décret.

« Les signataires de la présente note, organisations et personnalités de divers secteurs de la vie nationale, entendent apporter leur total soutien au Conseil Présidentiel de la Transition (CPT) comme effort collectif consensuel de mise en place du nouveau système de gouvernance de la transition dans le contexte actuel d’insécurité et de violence des gangs armés, de disparition de l’État, de détresse et de déplacement massif des populations et de dégradation générale de toutes les structures du pays », affirme le Comité de Suivi du Dialogue Inter-femme.

Toutefois, les organisations et personnalités signataires en appellent donc à la lucidité du CPT, quant à faire justice aux femmes représentant 52% de la population haïtienne, dans le processus de sélection de la personne qui deviendra le prochain Premier Ministre.

À ce poste, donc, les organisations et personnalités signataires de cette note recommandent et appuient sans réserve la candidature de Madame Marie Denise Claude.

Le Comité de Suivi du Dialogue Inter-femme souligne également que Madame Claude est économiste et sociologue ; elle jouit d’une longue carrière comme dirigeante d’organisations politiques et a été ministre à la condition féminine et aux droits des femmes. Ses compétences et sa maîtrise des dossiers d’État, tout comme sa connaissance des dossiers et enjeux internationaux, font d’elle une candidate très valable pour diriger le prochain gouvernement de transition.

Madame Marie Denise Claude a déjà montré son sens du compromis et sa grande capacité à rassembler et à discuter avec tous les secteurs de la vie nationale. La conjoncture actuelle demande que les nouveaux dirigeants manifestent de cette volonté de mettre tout le monde ensemble en vue de construire l’entente nationale salvatrice et en faisant advenir la justice et la réconciliation de la grande famille haïtienne.

INTÉGREZ NOTRE GROUPE WhatsApp

Désactivez votre bloqueur de publicités pour continuer et encourager notre travail

Merci de votre intérêt à lire sur notre site. Cependant nous avons détecté qu'un bloqueur de publicités est activé sur votre appareil. Merci de mettre notre site sur liste blanche dans votre bloqueur d'annonces. Nous n'avons aucun financement. Les publicités nous aident à poursuivre notre travail.