Haïti-Police: le DG de la PNH rassure que l’ordre sera rétabli

Le DG de la Police, Normil Rameau demande aux policiers en colère, de retourner dans les commissariats. Regrettant l’affrontement qui a fait deux morts, un militaire et un policier au Champ de Mars, le DG de la PNH promet que l’ordre public sera rétabli. Il annonce également la mise sur pied d’une commission de suivi.

Port-au-Prince, Haïti, 24 février 2020.- Conscient des différents problèmes des policiers, Normil Rameau rappelle aux agents de l’institution policière que la Police Nationale est une institution apolitique, et qu’il faut à tout prix éviter une quelconque infiltration dans leur mouvement de protestations.

revendication juste

“Je dis à tous les policiers et policières que leur revendication est juste et légitime, c’est pour cette raison que dès mon arrivée à la tête de la PNH, j’avais adressé l’ensemble des revendications avec autorités centrales”, a dit Normil Rameau, ajoutant que les autorités commencent déjà à prendre les dispositions nécessaires pour répondre aux besoins des policiers.

Il demande aux policiers de “faire preuve de professionnalisme, de resserrer les rangs puis retourner dans leurs commissariats” afin de continuer à servir la population comme ils avaient l’habitude de le faire.

Normil Rameau condamne l’affrontement au Champ de Mars

Normil Rameau a profité de l’occasion pour condamner ce qui est arrivé hier après midi [dimanche 23 février 2020] au champ de Mars, où un policier et un militaire des Forces Armées d’Haïti (FAd’H) avaient été tués dans des affrontements regrettables. Il sympathise, au nom de la direction générale,  avec le famille du policier décédé et celle du militaire tué au cours de l’affrontement du dimanche 23 février. En rappelant aux policiers leur devoir de respecter la devise de l’institution [protéger et servir], le directeur général donne la garantie à la population haïtienne que l’ordre sera rétabli.

Les blindés bien reçus

En fin de son point de presse, Normil Rameau en a profité pour remercier le gouvernement de la République d’avoir doté l’institution policière d’un ensemble d’équipements, dont quinze (15) véhicules blindés qui vont permettre à la police de combattre efficacement le banditisme. Cela va, selon le DG, renforcer les capacités d’intervention de la Police Nationale d’Haïti.

 

Constant Haïti

Afficher plus