Haïti-Politique: le Premier ministre Ariel Henry ne va pas démissionner

Mikélo ALCIMAT

Le chef du gouvernement, Ariel Henry n’abandonnera pas la tête du gouvernement. Il n’a pas cette intention, répond la primature à ceux qui veulent la démission du PM.

Alors que plus d’un souhaitent le départ du chef du gouvernement, la primature a répondu qu’il ne va pas démissionner lors d’une prise de avec CNN.

Si pour plusieurs représentants de partis politiques, des regroupements des organisations sociales, des vétérans en politique interne, dont l’actuel président du tiers du sénat, Joseph Lambert, que la solution à la crise actuelle doit passer par le renvoie du chef du gouvernement, c’est tout le contraire pour les tenants de la Primature. Ils appellent plutôt au protagonistes d’embarquer aux projets du gouvernement en signant l’accord du 11 Septembre, pour un gouvernement apaisé et efficace de cette période intérimaire.

L’accord signé entre plusieurs partis politiques et organisations de la société civile, et le Premier ministre Ariel Henry, prévoit le changement du gouvernement, les procès des différents massacres, l’organisation des prochaines élections, entre autres. En effet, la primature souhaite que les absentéistes à la signature de cet accord montent dans la barque. Au lieu de concourir à la démission de M Ariel Henry. Chose qu’ils n’auront pas à acquérir, si l’on croit la sortie de la primature.

LIRE AUSSI>>  Haïti - Crise: RASANBLE et alliés exigent la démission du PM Ariel Henry

Pendant que les politiciens se battent pour le pouvoir, la société civile, des habitants aux coins et recoins du pays croupissent dans la misère. Les élèves manquent des heures de classe sur le regard passif du ministère de l’éducation nationale, la cherté de la vie augmente à grande vitesse. Ainsi va la République.

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Share this Article