Haïti-RD: Claude Joseph souhaite la poursuite de la construction du barrage sur la rivière massacre

Author: Share:
Haïti-RD: Claude Joseph souhaite la poursuite de la construction du barrage sur la rivière massacre

Dans l’intérêt national, le ministre des Affaires Étrangères et des Cultes, le Dr. Claude Joseph, exige la continuité de la construction du barrage sur la rivière de massacre située entre Haïti et la République dominicaine. Le pays voisin n’a aucun droit sur la rivière Massacre et ne peut donc faire aucune injonction au gouvernement haïtien pour l’achèvement du barrage, a-t-il écrit au Premier ministre Ariel Henry en le 19 Novembre 2021.

Dans la lettre adressée au chef de son gouvernement, le titulaire du Ministère des Affaires Étrangères et des Cultes, Claude Joseph, a rappelé l’importance de la construction du barrage sur la rivière Massacre initiée par le président Jovenel Moïse en 2018, laquelle, dit-il, a été bloquée par les ultranationalistes dominicains. Les autorités de l’État voisin auraient stipulé que ce barrage nuirait à leurs intérêts nationaux.

Il est donc dans l’intérêt national haïtien, plus particulièrement les zones spécifiques bénéficiaires directes de ce projet, que le barrage de la rivière Massacre continue et soit finalisé. Le gouvernement haïtien n’a pas à suspendre un projet qu’il entreprend sur son territoire sous l’injonction du pays étranger, a argué le chancelier haïtien.

Ce projet de barrage porté par l’Etat d’Haïti a été confié à la firme cubaine DINVAI, pour être exécuté. Il devrait, après être achevé permettre l’arrosage d’environ 3 mille hectares de terre dans la plaine de Mariboux, dans le Nord-Ouest du pays. Ce qui aura augmenté la croissance économique par la création de nouveaux emplois, spéfiquement dans le domaine agricole.

Mikélo ALCIMAT, journaliste