Haïti/Santé : Depuis lundi, l’HUEH reprend ses activités

Publié par:
Haïti/Santé : Depuis lundi, l'HUEH reprend ses activités

Suite à la grève lancée au cours du mois de mai 2020 à l’Hôpital de l’Université d’État d’Haïti (HUEH), par la Fédération Nationale des Travailleurs de Santé (FENATRAS), pour manque d’équipements sanitaires. MSPP a donné un ensemble de matériels à ce centre hospitalier le 10 juin 2020. Grâce à ces équipements de santé, l’HUEH a repris son fonctionnement depuis le lundi 15 juin 2020, d’après les dires de la directrice générale, Dr Jessy Colimon Adrien.

Haïti/Santé : Depuis lundi, l'HUEH reprend ses activités

Parmi les matériels sanitaires, il y a 100 bonbonnes d’oxygène et 50 manomètres à part des équipements de protection. Maintenant, l’hôpital général fonctionne normalement. De plus l’urgence est ouverte », explique la doctoresse.

Il faut préciser, enchaîne la directrice générale, même au moment de la grève, des services comme la radiographie, la médecine interne fonctionnaient timidement. Dès qu’il n’y a aucun problème à l’HUEH, les malades viennent toujours, surtout les personnes victimes des accidents de circulation, les femmes enceintes, mentionne-t-elle. Les gens savent quand l’hôpital est paralysé, ils écoutent la radio, ajoute t-elle.

En date du 11 mai 2020, le plus grand centre hospitalier du pays a connu une panique à cause de la révélation de certains personnels qui ont été testés positifs à la Covid-19. Certains services de l’HUEH ont été suspendus. Selon la professeure de pédiatrie, certains de ces personnels qui ont été infectés au virus sont venus travailler après avoir été rétablis mais ceux qui ont des comorbidités ou âgés de plus de 60 ans sont dispensés de venir au regard du circulaire de la Primature relatif à la réduction du personnel au sein de l’Administration publique.

« Nous ne pouvons pas savoir si les personnels de l’hôpital ont été infectés à l’intérieur ou ailleurs. Le département de l’Ouest en général est celui contenant le plus grand nombre de cas confirmés à la pandémie, d’après MSPP, donc une institution ayant des personnes infectées ne doit pas être une cible. L’essentiel c’est de respecter les mesures barrières de lutte contre la maladie, à savoir: le lavage fréquent des mains, le port du masque, la distanciation sociale », indique la professionnelle de santé.

Par ailleurs, la responsable de l’HUEH, informe que le centre hospitalier qu’elle dirige reçoit des cas de Covid-19 et fait aussi des dépistages même quand ce n’est pas un centre de prise en charge de ces malades. Tout hôpital ne peut pas être une unité de Covid-19, surtout l’HUEH, qui est passé de 700 lits à 400 lits, il est logé dans un espace provisoire en attendant la fin de la construction de son prochain bâtiment, précise-t-elle.

Quand les patients sont testés positifs, ils sont transférés dans un centre réservé aux cas de Covid-19, souligne Jessy Colimon Adrien avant de confier que le nombre des personnes dépistées du 23 au 25 Mai était nombreux. D’après son constat, au cours de cette deuxième semaine du mois de juin le nombre est réduit. Cependant, il y a toujours des cas de mal de gorge, de fièvre, mal de tête à l’hôpital, souligne la remplaçante du docteur Maurice Fils Mainville à la direction générale de l’HUEH.

Evens Carrière, Journaliste©
Tel: (509) 37 05 00 12
Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Article Précédent

Haïti: La carte Dermalog obligatoire à partir de mi-octobre

Article Suivant

Comme l’État, les compagnies pétrolières déclarent qu’elles n’ont aucune responsabilité dans la rareté des produits pétroliers