Actualités

8 Hommes lourdement armés dont 7 étrangers et un Haïtien arrêtés à Port-au-Prince

SUJET:  .

Port-au-Prince, le 17 février 2019 – (Constant Haïti).-
8 hommes lourdement armés (5 citoyens américains, un serbe, un russe et un Haïtien), circulant dans 2 véhicules sans plaque d’immatriculation, ont été arrêtés dans la soirée à un point de contrôle la Police Nationale d’Haïti (PNH) à la Rue des Césars, après la découverte de plusieurs armes de guerres, de matériels militaires et de communication non autorisés.

Les 8 hommes étaient Bien équipés

2 drones professionnels, 6 fusils d’assaut automatiques, 5 pistolets Glock, 1 pistolet de calibre 45, une grande quantité de munitions, des téléphones satellites, des gilets pare-balles et 5 plaques d’immatriculation haïtienne entre autres, ont été saisies ainsi que les deux véhicules lors de cette arrestation, à confirmé l’inspecteur Gary Desrosiers, Porte-parole Adjoint de la PNH.

Pourquoi ils étaient là ?

L’on ne sait pour quelle raison ces hommes fortement équipés de matériels militaires circulaient dans le centre de la capitale. « Ils ont refusé de parler », a déclaré l’inspecteur Garry Desrosiers qui a précisé que 7 des 8 hommes ont été identifiés d’après leur passeport comme étant : Kroeker Kent Leland (ancien officier du corps des marines), Bajagic Danilo (Serbe), Jankovic Vlad, Burton Talon, Christopher M Osman, Dustin Daniel Porte et Estera Michael (Haïtien). «La Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) va les garder sous contrôle pour approfondir les interrogatoires», ajoute Garry Desrosiers sans donner d’autres informations au sujet des éventuelles motivations de ce commando mystérieux.

Pas de pression sur les autorités judiciaires

Comme beaucoup de rumeurs circulent en majorité sur les réseaux sociaux, le chef du Parquet de Port-au-Prince, Paul Eronce Villard en conférence de presse ce mardi 19 février, informe qu’il n’y a pas eu de pression pour libérer les huit hommes appréhendés.

L’ancien ministre Fritz Jean Louis accusé

Selon plusieurs personnalités, dont Me Reynold Georges et l’ex-Président du Sénat Dieuseul Simon Desras intervenant dans les médias, l’ancien ministre Fritz Jean Louis aurait été dans l’une des deux voitures du commando appréhendé à Port-au-Prince le…Lire plus

(Plus d’informations à venir, en cas d’évolution, revisitez cette page).

Afficher plus