États-Unis

Haïti-Sécurité : Washington promet de soutenir les Forces de l’Ordre

Dans une réunion virtuelle de haut niveau convoquée à l’initiative des États-Unis pour discuter des éventuelles solutions concernant problèmes sécuritaires en Haïti, le 17 Décembre dernier, le pays de l’oncle Sam décide de venir en aide à l’institution policière.

Environs 14 participants et plusieurs organisations d’aides ainsi que des gouvernements étrangers ont pris part à la tenue d’une rencontre en faveur d’Haïti par les États-Unis. Le Chancelier haïtien Jean Victor Généus et l’ambassadeur d’Haïti Edmond Bocchit, y étaient présents au nom de l’État Haïtien.

Le Secrétaire d’Etat adjoint aux affaires des Amériques, Brian Andrew Nichols, a été le président de cette rencontre.

Lors de sa prise de parole, le Chancelier haïtien a présenté aux participants les principales requêtes du Gouvernement qui sont entre autres, la formation des policiers, des équipement pour la PNH en armements nécessaires pour faire face à la puissance des gangs et un service de renseignement pour accompagner le démantèlement des gangs.

Brian Andrew Nichols a fait croire que la PNH a besoin d’un support supplémentaire de la communauté internationale, tout en précisant que la résolution de la situation d’Haïti est avant tout policière et non militaire.

Ainsi, le secrétaire d’Etat adjoint des Etats-Unis aux affaires internationales des stupéfiants et de l’application des lois (INL), présent à cette rencontre a soutenu que d’ici février 2022, des formateurs formateurs seront délégués pour aider la Police Nationale d’Haïti.

Mikélo ALCIMAT, journaliste

Suivez-nous sur :

Facebook

Et sur

Twitter