Hydroxychloroquine : Fraîchement suspendu, l’OMS annonce la reprise des essais cliniques

Mikélo ALCIMAT

L’organisation mondiale de la santé (OMS), neufs jours après avoir cessé l’utilisation de l’hydroxychloroquine au traitement des patients de la Covid-19 (coronavirus), a annoncé lors la d’une conférence virtuelle à Genève le mecredi 3 juin 2020 la reprise des essais cliniques avec les molécules de l’hydroxychloroquine, en vu de retrouver un remède efficace à la covid-19.

Suite à une étude réalisée par la revue médicale “ The Lancet ” attestant l’inefficacité et même dangereuse de l’utilisation de l’hydroxychloroquine sur la prise en charge des malades de la covid-19, l’OMS a suspendu le 25 mai 2020 tous les essais et l’utilisations de l’hydroxychloroquine dans les cas de contaminations du coronavirus.

La directrice du département scientifique de l’organisation mondiale de la santé (OMS) Soumya Swaminathan se dit confiante à l’utilisation de l’hydroxychloroquine. Puisqu’aucune différence n’est visible dans les cas de mortalités. C’est-à-dire, soit les malades prennent de l’hydroxychloroquine ou non, on n’aperçoit pas de différence.

LIRE AUSSI>>  Vladimir Poutine facilite l'obtention de la nationalité russe pour tous les Ukrainiens

« Il n’y a pas lieu de changer de protocole de traitement», a ajouté le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreysus, lors de cette conférence virtuelle.

Les chercheurs en charge des essais cliniques peuvent rapoursuivent les essais avec l’hydroxychloroquine, déclare Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Auteur : Mikélo ALCIMAT, ( Rédacteur- Présentateur- Reporter).
Contacts : (+509)3880 5023/4200 2766.
[email protected]

Share this Article