Coronavirus: « Il va y avoir sans doute une nouvelle vague de pandémie virulente avec cette réouverture de l’aéroport », prédit Dr Ronald Laroche.

Publié par:
Coronavirus: « Il va y avoir sans doute une nouvelle vague de pandémie virulente avec cette réouverture de l'aéroport », prédit Dr Ronald Laroche. À propos de Dr Ronald Laroche des centres hospitaliers DASH

Le président du réseau des hôpitaux DASH, Dr Ronald Laroche déclare le lundi 29 juin 2020 sur Magik 9 que la décision prise par le gouvernement de procéder à la réouverture le 30 juin 2020, de l’aéroport Toussaint Louverture est imprudente. Selon lui, avec cette réouverture de l’aéroport, une nouvelle vague de pandémie de la covid-19 très virulente va être propagée dans le pays inévitablement.

« Vous allez rouvrir l’aéroport pour satisfaire deux milles (2.000) personnes et mettre tout à coup la vie de douze millions (12.000.000) de personnes en danger. Le gouvernement a intérêt de prendre des précautions, soutient Dr Ronald Laroche. D’après lui, le pays est en train de prendre des risques non nécessaires ».

La souche de la Covid-19 qui a frappé Haïti est très mineure c’est l’une des raisons pour laquelle, il n’y a pas trop de dégât, explique le médecin.

Environ 1 an poursuit-il, des Haïtiens de la diaspora et même des étrangers ne viennent pas dans le pays à cause des crises sociopolitiques, par conséquent Haïti a été très protégée. Maintenant vous décidez, durant la crise sanitaire d’ouvrir les portes pour des personnes venant de New York et autres, des villes où la souche de la Covid-19 est très virulente. Nous devons attendre au moins 30 jours de plus avant de prendre cette décision, estime le professionnel de santé.

« Je ne crois pas les gens qui vont venir vont être des touristes, ils ne vont pas être non plus des agriculteurs pour prouver c’est de l’urgence, ça concerne la production nationale. La plupart d’entre eux ce sont des étudiants et autres catégories de personnes.

Alors, contrairement aux dires du gouvernement, cette décision de rouvrir l’aéroport ne va pas y avoir d’incidences sur l’économie haïtienne », argue le responsable des centres DASH.

Le spécialiste des systèmes de santé continue en affirmant que le département de l’Ouest a déjà traversé le pic de la maladie car 23 % de la population de l’aire métropolitaine de Port-au-Prince, soit cinq cent mille (500. 000) personnes auraient atteint de la Covid-19 contrairement à MSPP qui parle de cinq mille (5 000).

Ils ont dépensé environ cinquante six millions (56 000 000) de dollars dans des hôpitaux ayant déjà des équipements pourtant ceux qui devront être priorisés, ne le sont pas, martèle Dr Ronald Laroche. Ils ont construit des centres verticaux sans pour autant les insérer au sein des hôpitaux déjà existants, poursuit-il.

L’essentiel, c’est de préparer la réponse immunitaire face aux conséquences de la maladie, je l’ai dit maintes fois dès le début de la pandémie, rappelle le responsable des centres DASH. La réponse immunitaire, c’est une réponse que les anticorps ont sur le corps humain, explique le médecin.

Un audit par les institutions de contrôle serait appréciable en vue de superviser les équipements achetés à hauteur de cinquante six millions de dollars (56.000.000) pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Que sont-ils devenus ? Sont-ils toujours existants ? Fonctionnent-ils toujours? Se demande le spécialiste de santé, avant d’énumérer certaines causes expliquant le faible bilan de la Covid-19 en Haïti comparativement aux prévisions. « en premier lieu, on peut tenir compte de la température précisément le soleil, deuxièmement, il n’y a pas trop de personnes ayant de comorbidités en Haïti, surtout Haïti est un pays de jeunes. Enfin, la souche de la maladie a été moins virulente ».

D’après Dr Ronald Laroche, il faut toujours garder fermées les activités non essentielles telles que l’église, Night Club tout en permettant aux activités essentielles de fonctionner comme les marchés, les factories, les entreprises à but lucratif, ce, en respectant les mesures de lutte contre la maladie.

Evens CARRIÈRE, Journaliste©

Tel: (509) 37 05 00 12

Email: CARRIEREEVENS@yahoo.fr

Article Précédent

Coronavirus: 1408 personnes guéries en Haïti

Article Suivant

Haïti : Coronavirus / Covid-19