Insécurité: Bras de fer entre le PM Joseph Jouthe et Normil Rameau, DG de la PNH

Le chef du gouvernement Joseph  Jouthe insatisfait de la situation sécuritaire du pays s’en prend publiquement, au DG de la PNH Normil Rameau, hier, dimanche 9 août 2020, lors d’un dialogue communautaire au Palais national.

Au cours du dialogue communautaire organisé au palais national le dimanche 9 août, Joseph Jouthe chef du gouvernement et du CSPN, déclare n’avoir aucune satisfaction du travail de la PNH et accuse directement Normil Rameau, que ses recommandation ne passent pas à la PNH.«

Yon moun se chèf ou se chèf. Il faut donner des résultats », les mots du Premier ministre au DG de la PNH,pour lui expliquer qu’il n’est pas satisfait du travail de la police. PM Jouthe rappelle dans un langage codé, que pour un job, trois mots sont importants à retenir: Nomination, démission, révocation.

Dans son argumentation pour dire que l’insécurité lui concerne, Joseph Jouthe a relaté les bébés tués par balles à cité soleil et  à Gantier. « Je suis avant tout un Papa avant d’être Premier ministre », soutient-il dans l’objectif de démontrer l’amertume qu’il a ressenti aux assassinats des nourrissons et des enfants.

Normil Rameau de son côté se décharge des accusations du PM. « L’insécurité n’est pas seulement l’affaire de la PNH », répond le DG à Joseph Jouthe. Le directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH) se plaint d’un manque de moyens. Cependant, il promet de mettre la main aux collets des bandits de tous genres.


Auteur: Mikélo ALCIMAT,   journaliste ( Rédacteur- Présemtateur-Reporter).
Contacts: (+509)3880 5023/4200 2766.
alcimatmikelo2@gmail.com.

Afficher plus